Accueil » Astonfly devient le premier client UPRT d’Apache Aviation

Astonfly devient le premier client UPRT d’Apache Aviation

Apache Aviation Training & Services a signé avec l'école Astonfly son premier contrat de formation UPRT (Upset Prevention and Recovery Training) en ATO (Approved Training Organisation). L'un de ses six TB-30 Epsilon sera basé sur le campus d'Astonfly à Toussus-le-Noble (78), à compter de l'automne 2019, pour assurer les modules UPRT des élèves pilotes Astonfly.

24.06.2019

L'un des six TB30 Epsilon d'Apache Aviation sera basé à l'année à Toussus-le-Noble, chez Astonfly. © B. Otelli

Apache Aviation, opérateur de patrouilles acrobatiques, avait annoncé en 2018 la création d’une société soeur, Apache Aviation Training & Services, et le lancement d’une offre de formation UPRT (Upset Prevention and Recovery Training) suite à l’acquisition et la reconfiguration de six TB-30 Epsilon.

Le programme proposé par Apache Aviation Training & Services s’adresse aux opérateurs de transport public, aux opérateurs d’aviation d’affaires, aux pilotes propriétaires ou aux futurs pilotes d’avions complexes. Conformément aux recommandations de l’EASA, le stage initial comprend un cours théorique, dispensé sur une plateforme e-learning, et trois heures de vol, qui sont réparties en quatre vols de 45 minutes.

Cette offre intervient alors que la réglementation vise à réduire les accidents dits LOCI (« Loss of Control in Flight », perte de contrôle en vol) qui, s’ils sont peu fréquents, sont les plus graves. Il s’agit d’améliorer la formation des équipages professionnels à la prévention et à la gestion des positions inusuelles.

Une première étape, imposant aux transporteurs aériens d’inclure des modules de formation UPRT (Upset Prevention and Recovery Training) aux passages de qualification de type en simulateur, au sein des compagnies, a été franchie. La seconde étape impose une formation initiale UPRT en vol aux pilotes prétendant à une qualification de type sur avion complexe. L’entrée en vigueur de ce prérequis est attendue fin 2019. Astonfly se met donc en ordre de marche en se rapprochant d’Apache Aviation.

A la veille du Salon du Bourget, les dirigeants d’Astonfly sont venus « tester le produit » sur la base d’Apache Aviation à Dijon Longvic. De gauche à droite : Charles Clair, président d’Astonfly ; Jacques Bothelin, président d’Apache Aviation ; Pierre-Nicolas Guigard, responsable pédagogique d’Astonfly et Frédéric Wozniak, directeur général d’Astonfly. Devant : Vincent Marteau et Christophe Deketelaere, instructeurs.

A l’automne 2019, l’un des Epsilon sera donc basé sur le campus d’Astonfly sur l’aéroport de Toussus-le-Noble (78). Il permettra d’assurer la formation UPRT des élèves pilotes d’Astonfly. Les formations seront délivrées par les pilotes instructeurs d’Apache Aviation, exploitant par ailleurs la Patrouille Breitling dirigée par Jacques Bothelin.

«  Le parcours de formation chez Astonfly dure 18 mois dont 9 mois de cours pratiques sur avion et simulateur. Afin de préparer au mieux nos élèves aux effets psychologiques et physiologiques des positions inusuelles en vol, propres aux exercices dits UPRT, nous avons opté pour le TB30 d’Apache Aviation, un avion bien connu des élèves pilotes de chasse de l’Armée de l’air Française. » explique Charles Clair, président d’Astonfly.

Astonfly au plus près des attentes des compagnies aériennes

 

A propos de Aerobuzz

chez Aerobuzz.fr
L'information aéronautique au quotidien. Aerobuzz.fr fédère une communauté de plus de 120.000 professionnels et passionnés de l'aéronautique.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.