Accueil » La QT ATR 42/72 mode d’emploi

La QT ATR 42/72 mode d’emploi

La formation ab initio de pilotes est un enjeu crucial pour ATR. Ses clients sont confrontés à une pénurie de pilotes qui freine leur développement. © ATR

Pour beaucoup de futurs pilotes de ligne, l'ATR 42 ou 72 constitue le premier avion de leur carrière, donc aussi la première qualification de type indispensable pour voler en compagnie. Le constructeur franco-italien qui dispose du plus grand parc de simulateurs FFS, voit passer dans ses centres des pilotes venus des horizons les plus divers dont la formation initiale peut comporter de graves lacunes. Le challenge pour les instructeurs est de qualifier, en sortie de simulateur, des pilotes sûrs.

Plus que n’importe quelle autre qualification de type, l’ATR42/72 est sans doute celle qui met le plus en évidence l’hétérogénéité des compétences des pilotes. Bien qu’ils aient suivi, en principe, le même cursus, pour arriver jusqu’à la porte d’un simulateur Full Flight d’ATR, tous ne s’installent pas aux commandes avec la même assurance.

Tous les cursus mènent à la qualification de type

Certains  enchainent directement la qualification de type dans la foulée de leur formation modulaire ou ab initio. Typiquement ils enfilent un...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(3) { [0]=> int(13) [1]=> int(1270) [2]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • par varstroh@gmail.com

    Bonjour.
    Très bonne synthèse de l’articulation actuelle des programmes de formation.
    Toutefois une relecture attentive aurait permis la suppression de quelques fautes,de français d’une part (exemple : « palier à quelque chose » au lieu de « pallier quelque chose ») et de quelques…. »fautes de frappe » (exemple : « la passage »).
    Cordialement.
    D.LWN

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(3) { [0]=> int(13) [1]=> int(1270) [2]=> int(3) } array(0) { }

array(3) { [0]=> int(13) [1]=> int(1270) [2]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.