Accueil » Jobs » Polyaero accueillera ses premiers élèves en octobre à Tallard

Polyaero accueillera ses premiers élèves en octobre à Tallard

A court terme 600 étudiants de niveau Bac -3 à Bac +6 sortiront chaque année de Polyaero, l’antenne de l’université d’Aix-Marseille dédiée aux multiples formations spécialisées dans la maintenance aéronautique, située sur l’aérodrome de Gap-Tallard. Apprentis civils et militaires, français et étrangers se côtoieront dans un établissement ultramoderne, installé au cœur des Hautes-Alpes.

Le centre de formation aéronautique Polyaero de l'université Aix-Marseille est implanté, sur la plate-forme aéronautique de Tallard, au coeur d'une zone d'activité aéronautique regroupant 350 emplois.

Le centre de formation aéronautique Polyaero de l'université Aix-Marseille est implanté, sur la plate-forme aéronautique de Tallard, au coeur d'une zone d'activité aéronautique regroupant 350 emplois.

L’aérodrome de Gap-Tallard est la Mecque du parachutisme sportif et un haut lieu du vol à voile européen. C’est aussi, et cela est beaucoup moins connu, le premier pole industriel du département des Hautes-Alpes avec près de 350 emplois dans l’industrie aéronautique. A partir de la rentrée scolaire prochaine, ce sera également l’un des plus importants campus français dédié à la formation aux métiers de la maintenance aéronautique.

A partir de mi-octobre 2016, Polyaero accueillera ses premiers élèves dans des bâtiments flambant neufs, construits à l’ouest des pistes de l’aérodrome. Ce projet à 5,5 M€ porté par le conseil général des Hautes-Alpes, validé en juin 2013, va permettre de réunir sur un même site des formations qui jusque-là étaient réparties en différents lieux. L’Université Aix-Marseille forme des spécialistes de la maintenance aéronautique, à Gap, depuis 1994, date à laquelle, l’IUT d’Aix-en-Provence a décidé de créer à Tallard un DUT de Maintenance aéronautique, qui a évolué vers la Licence professionnelle Maintenance des Systèmes Pluritechniques (MSP) aéronautiques.
Le centre de formation aéronautique Polyaero de l'université Aix-Marseille est implanté, sur la plate-forme aéronautique de Tallard, au coeur d'une zone d'activité aéronautique regroupant 350 emplois.
« Sur les 1.600 élèves de Licence diplômés depuis 1994, 85% sont restés dans l’aéronautique », affirme Xavier Bonnardel, maître de conférence à Aix-Marseille et directeur de Polyaero, dont l’une des principales fiertés est qu’ « un tiers des effectifs des entreprises locales de l’aéronautique a été formé au sein de Polyaero ». Il cite en exemple le directeur technique de la société Hélicoptères de France (60 hélicoptères en service) qui emploie une soixantaine de salariés à Gap-Tallard.

Les nouvelles installations de Polyaero (4.200 m2 dont un hangar aéronautique de 700m2 avec son taxiway) vont permettre de regrouper en un même lieu les formations pratique et théorique qui jusque-là étaient dispensées, pour la première sur l’aérodrome voisin d’Aspres-sur-Buech, et à Gap pour la seconde. Ainsi implanté au cœur du pole industriel aéronautique haut-alpin, de nouvelles synergies vont pouvoir être mises en œuvre entre le centre de formation et les entreprises locales.
Chantiers grandeur nature pour les élèves en Licence MPS Aéronautiques de Polyaero
Les différents chantiers de construction d’aéronefs légers vont ainsi être rapatriés à Gap. Dans le cadre de leur cursus, les élèves en Licence MSPA, réalisent des projets technologiques en partenariat avec des entreprises de la région (G1 Aviation, Alixa, Mapping Observer, Exelec et Dynaero). Ils construisent un hélicoptère ULM Kompress, un motoplaneur Exelec, un ULM STOL G1, un ULM en kit MCR4S et un drone de topographie aérienne. « Il était très difficile, il y a dix ans, de trouver des contrats d’apprentissage. Aujourd’hui, ce sont les entreprises qui nous sollicitent », souligne Xavier Bonnardel qui avec son équipe, est parvenu à tisser des liens étroits avec les entreprises du secteur. « 200 entreprises partenaires nous versent leur taxe d’apprentissage, accueillent des élèves et fournissent du matériel ».

Aix-Marseille revendique le statut de seule université en Europe agréée Part 66. Cet agrément de maintenance aéronautique lui permet d’aller prospecter des marchés étrangers. Polyaero accueille ainsi des stagiaires originaires du Qatar, du Koweit ou encore d’Arabie Saoudite. Elle rayonne également sur toute la France. A la rentrée 2016, le centre pédagogique doit signer un contrat avec l’armée de Terre portant sur la formation, chaque année, de 32 Bac Pro et 24 Mention complémentaire BE1.3 (hélicoptère). C’est d’une certaine manière un juste retour des choses puisque de 1976 à 2009, l’ALAT était présente à Gap Tallard. Son départ a créé un vide sur la plate-forme et une perte pour l’économie locale.
Dans un environnement privilégié Polyaero offre un panel complet de formations visant les métiers de l'aéronautique
Cette économie locale devrait se retrouver dans la montée en puissance de Polyaéro. Lorsque le centre tournera à plein régime et qu’il accueillera jusqu’à 600 stagiaires venus non seulement de toute la France, mais également de l’étranger, les commerces et les services de la commune de Tallard seront les premiers à en bénéficier. Dès la rentrée prochaine, une structure d’accueil privée de 25 logements, ouvrira ses portes sur l’aérodrome. « Nous avons une stratégie d’accompagnement du logement avec un accueil collectif, mais aussi avec les privés. L’idée est d’être en capacité de proposer un hébergement à 400 élèves d’ici à 4 ans », déclare Jean-Michel Arnaud, le maire de Tallard, très impliqué dans le développement de l’aérodrome de Gap-Tallard. Il faut compter aussi avec l’équipe pédagogique qui repose sur 75 intervenants.
Sur 4.200 m2, Polyaero regroupe 4 salles de cours de 32 places, un amphitéâtre de 100 places, une salle informatique, un hangar de 700 m2 et plusieurs laboratoires avec moyens d'essais.
Les ambitions affichées à Gap-Tallard ne sont pas utopistes, en ce sens que l’université Aix-Marseille a délivré, en 2015, 587 diplômes dans les six formations aéronautiques qu’elle propose, auxquels viennent s’ajouter une dizaine de diplômés du Master spécialisé Management des projets industriels Aero (Arts et Métiers de Marseille). Polyaero a pour vocation de toutes les regrouper à terme. Le centre a aussi pour objectif d’élargir son offre. Il prépare deux nouvelles formations pour la rentrée 2017 : BTS aéro avec un lycée de Gap et un Master spécialisé Management et ingénierie des fonctions supports aéro avec l’école polytechnique de Marseille. Tout cela est très concret.

Gil Roy

A propos de Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

b0c4be1c50832836932eb30e64acc82cZZZZZZZZZZZZZZ