Accueil » Héli Union fête ses 50 ans à Toussus-le-Noble

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Héli Union fête ses 50 ans à Toussus-le-Noble

Hélicoptères, aérodrome menacé et saucisse de l’amitié : le 24 juin dernier, en plein salon du Bourget, Héli Union fêtait ses cinquante ans à Toussus le Noble. Un anniversaire marqué par la commande de quatre EC175, le futur moyen-porteur d’Eurocopter

18.07.2011

C’est une tradition : tous les ans, Héli Union fête son anniversaire à la St Jean, autour d’un bon barbecue réunissant employés, clients, fournisseurs et autres partenaires. Pour plusieurs bonnes raisons, les merguez et chipos de cette année avaient une saveur particulière. D’abord parce qu’il s’agissait du cinquantième anniversaire de la compagnie. Un demi-siècle d’existence, ce n’est pas courant dans le monde de l’hélicoptère et c’est une belle reconnaissance pour la vision d’un homme, Jean-Claude Roussel. Président fondateur des laboratoires qui portent son nom, chasseur émérite, Jean-Claude Roussel avait commencé par louer un hélicoptère pour aller chasser en Lorraine. Puis il avait passé son brevet, acheté un hélicoptère et, en bon entrepreneur, créé une société pour l’exploiter. C’était donc en 1961. Ainsi était née Héli Union qui possède aujourd’hui 35 hélicoptères et déploie des activités dans une douzaine de pays.

Cette réussite s’accélère aujourd’hui avec la livraison attendue en fin d’année de deux EC 225. La réunion quasi champêtre du 24 juin dernier, qui coïncidait avec le Salon du Bourget, avait aussi permis d’officialiser la commande de quatre EC175 en présence du patron d’Eurocopter, Lutz Bertling. Dernier né d’Eurocopter, l’EC175 est optimisé pour le marché « oil & gas » et la desserte des plateformes pétrolières. Le premier prototype, présenté quotidiennement au Bourget, s’était d’ailleurs éclipsé quelques heures du Salon pour venir présenter ses lignes anguleuses à Toussus.

Difficile enfin de ne pas faire le récit de cette journée sans évoquer le sort du terrain de Toussus le Noble. Héli Union y a installé depuis 1994 son centre de maintenance. Environ 110 personnes y travaillent, avec à la clef d’importants investissements et environ 25% de l’activité totale de l’opérateur. Si l’on excepte l’école de pilotage montée à Angoulême, la quasi totalité du reste de l’activité d’Héli Union se fait à l’étranger, face à une concurrence essentiellement anglo-saxonne. « Nous craignons la réduction du niveau d’activité de Toussus le Noble » précise donc sans détour Loïc Binard, directeur général adjoint de la société. « La vie de l’aérodrome est importante pour nous car elle maintient un tissu économique vivant avec des compétences techniques qui sont utiles à tous les opérateurs et sociétés de maintenance qui y sont basés ».

Même s’il y a de fortes chances que nous ne soyons plus assez frais pour y assister, espérons que le centenaire d’Héli Union sera fêté en grande pompe à Toussus en 2061. Avec dans le ciel quantité d’objets volants bizarres…

Frédéric Lert

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

3 commentaires

  • kamboo

    Héli Union fête ses 50 ans à Toussus-le-Noble
    je suis un téchnicien de maintence aéronautique avec le qualification de turbomeca sur lalam 315b aussi bien que sur 737,par l ecole aéronautique agree, j ai commencé mon travaille à l age de 15 annee avec le societé « helicoter sevice « de schriner aiways sur les helicopter francais,puis cette societe exsiste encore et travaille avec heliunion et eurocoptere pour n.i.o.c je parle plusieurs langue j ai mon qualife ,mais pourtant malgré tout mes demande pour un emploi, et la connaissence de l histoire des helico francais aucun nouvelle pourquoi ? je le demande à Monsieur jean christophe schmit le president de heliunion,cette message est enregistré pour toute organizm de travaille,je connais toute les pilot mecanicien chef d atelier de schriner depuis 10 annee de travaille en n.i.o.c

  • Pat

    Héli Union fête ses 50 ans à Toussus-le-Noble
    Ce n’est pas en 1994 mais en 1986 qu’ Héli-Union a installé son centre de maintenance à Toussus.

    • Pépito

      Héli-Union Industry a été créée en 1994 à Toussus-Le-Noble.
      En 1986, ce sont les activités de maintenance qui ont été relocalisées de Issy-les-Moulineaux à Toussus-Le-Noble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.