Accueil » L’hélicoptère hybride X3 d’Eurocopter atteint 232 nœuds en palier

L’hélicoptère hybride X3 d’Eurocopter atteint 232 nœuds en palier

Le démonstrateur X3 a dépassé son objectif initial fixé à 220 nœuds. Ce nouveau record de vitesse a été établi le 12 mai 2011 lors d’une nouvelle campagne d’essais.

L’hélicoptère hybride X3 d’Eurocopter a maintenu une vitesse de 232 nœuds (430 km/h) pendant plusieurs minutes. Cette mesure a pu être réalisée, le 12 mai 2011, au troisième jour de la nouvelle phase d’essai, pour laquelle, le X3, équipé de ses boites de transmission définitives, a pu fonctionner à plein régime. « Nous avons été impressionnés par la facilité avec laquelle cet objectif de vitesse a été atteint », affirme Hervé Jammayrac, pilote d’essais qui était accompagné, lors de ce...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

3 commentaires

array(1) { [0]=> int(11) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • L’hélicoptère hybride X3 d’Eurocopter atteint 232 nœuds en palier
    Une belle prouesse technologique…effectivement gare aux hélices…

    Répondre
  • L’hélicoptère hybride X3 d’Eurocopter atteint 232 nœuds en palier
    Bonjour,
    Je suis curieux des applications à venir de ce genre d’appareil, si il devait rester en l’état, car avoir deux hélices à hauteur des portes passagers réduira forcément le spectre d’emploi de cet appareil, avec bien souvent la nécessité de couper les deux turbopropulseurs, selon certaines phases de vol.

    Il y aurait assez peu de possibilités de faire de treuillage, de transport sous élingue, les missions typiquement militaire serait difficilement envisageable, car elles doivent nécessiter des posers et redécollages ponctuels et rapides, …

    En tout cas, il s’agit d’un très bel appareil, que j’adorerais pouvoir voir de près un de ces jours, et continuez de nous faire rêver en créant toujours de surprenantes et belles machines,

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(11) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(11) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.