Accueil » Le Groupe SAF s’étend en Afrique australe

Le Groupe SAF s’étend en Afrique australe

Starlite Aviation opère une flotte hétérogène d'hélicoptères, d'avions et de drones dans la moitié sud de l'Afrique. © Starlite Aviation

Le groupe SAF, qui au passage se renomme SAF Aerogroup, annonce le rachat du groupe Starlite Aviation. Le numéro un français des services héliportés dans le monde, étend ainsi sa zone d’intervention à l’Afrique (hémisphère sud) et au Moyen-Orient. 

En prenant le contrôle capitalistique de Starlite Aviation, SAF Aerogroup, dont les principaux actionnaires sont le fonds d’investissement américain Oaktree Capital Management et Bpifrance, change d’échelle. L’ensemble issu de ce rapprochement compte désormais 500 collaborateurs, 8 bases de maintenance, 2 centres de formation et leurs 5 simulateurs de vol et opère 78 hélicoptères de mission (MEDEVAC sur théâtres d’opération, SAMU, Travail aérien léger et lourd, transport de passagers), 40 hélicoptères et avions de formation et 3 avions bi turbopropulseurs.

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

4 commentaires

array(2) { [0]=> int(11) [1]=> int(1270) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • ….et un des principaux opérateurs de Cabri, avec 10 machines pour la formation, notamment de militaires et parapublics. Très sérieux.

    Répondre
    • Effectivement, j’avais oublié de le préciser, d’autant plus que je m’étais intéressé à leur école, j’étais passé les voir sur ce bel aéroport de Durban le long de la plage…

      Répondre
  • Félicitations. Starlite, c’est du lourd et du gros – beaucoup de Pumas et Super-Pumas, qui font certes de l’humanitaire en Afrique mais aussi du support aux forces françaises engagées au Sahel, du sauvetage maritime (tout ce que des forces aériennes désormais sous-dimensionnées n’arrivent plus à faire, à commencer par l’Afrique du Sud) Et de l’école de pilotage de surcroit.
    Bref, une splendide compagnie fort sympathique.

    Répondre
    • Effectivement la force aérienne sud-africaine est particulièrement indigente, puisque depuis une dizaine d’années, la moitié de sa flotte de 26 Gripen est cannibalisée, faisant office de réserves des pièces de rechanges.
      Et depuis septembre, c’est la totalité des 26 Gripen qui est clouée au sol, faute de maintenance.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(11) [1]=> int(1270) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(11) [1]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.