Accueil » Le SAMU du Nord réceptionne un H145-D3 de Airbus Helicopter

Le SAMU du Nord réceptionne un H145-D3 de Airbus Helicopter
premium

C’est aussi le premier SAMU de France à être doté du H145-D3 à 5 pales. Opéré par le Groupe SAF, il débute ses opérations ce vendredi 1er octobre 2021. L’appareil remplace un H145-C2 (qui poursuit sa carrière à l’hôpital d’Arras) et sera amené à intervenir dans toute la région des Hauts de France.

1.10.2021

Le H145-D3 flambant neuf débute sa nouvelle vie au sein du SAMU 59. Il est déclenché par le SAMU du Nord, qui enregistre la plus forte activité de régulation en France. © Hervé Coadou

« Cette machine va nous apporter beaucoup plus de confort pour emporter matériel médical et passagers, et donc de la sécurité dans notre travail puisqu’elle est plus performante » explique à Aerobuzz.fr le Docteur Hervé Coadou, Chef de l’Unité Fonctionnelle du SMUR Héliporté à Lille. La masse maximale de l’appareil, développé sur la base du H145-C2 avec un nouveau rotor à cinq pales qui apporte une hausse de performances doublée et une simplification de la maintenance, passe de 3.700 à 3.800 kg....

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Jérôme Bonnard

chez Aerobuzz.fr
Journaliste polyvalent, à la fois rédacteur et vidéaste, Jérôme a couvert tous types d'actualités en France comme à l'étranger et a été co-finaliste du Prix Albert Londres en 2012 pour sa couverture du conflit Libyen. Il est surtout passionné par tout ce qui vole depuis son plus jeune âge et pilote sur ULM 3 axes. Il écrit pour Aerobuzz.fr depuis 2018 et consacre la plus grande partie de ses activités au monde aéronautique en réalisant aussi des films.

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.