Accueil » Quand les neurosciences embarquent dans le simulateur de vol

Quand les neurosciences embarquent dans le simulateur de vol
premium

Un outil créé par Thales donne une nouvelle dimension au simulateur de vol. L'instructeur peut mieux comprendre l'état cognitif de l'élève pilote dont les pupilles sont observées par plusieurs caméras tout au long de la séance pour plus efficacité.

5.02.2019

Une « carte de chaleur » peut être utilisée lors du debriefing. Elle indique où le pilote a porté son regard, et combien de temps, relativement à une période donnée. Au bas de l'écran apparaît la répartition de l'attention visuelle entre cinq actions – pilotage, navigation, communication, gestion et surveillance de l'extérieur. © Thales Training & Simulation

Le système HuMans est une nouvelle option sur les simulateurs de vol d'hélicoptère Reality H de Thales. Il exploite les dernières avancées en oculométrie (« eye-tracking ») et neurosciences. « Assis derrière le pilote, l'instructeur ne voyait pas ce que le pilote regarde et comment il ou elle appréhende la situation », souligne Benoît Plantier, directeur général de Thales Training & Simulation (TTS). HuMans utilise plusieurs caméras et un logiciel pour suivre le mouvement des pupilles. Les caméras sont situées sur le tableau de...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

A propos de Thierry Dubois

chez Aerobuzz.fr
Thierry Dubois est journaliste aéronautique depuis 1997. Ingénieur Enseeiht, il s’est spécialisé dans la technologie – moteurs, matériaux, systèmes, etc. Il collabore régulièrement à plusieurs publications françaises et américaines. Il a rejoint Aerobuzz, en octobre 2009. Thierry Dubois, couvre notamment les hélicoptères civils et l’aviation d’affaires, ainsi que tous les sujets techniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.