Accueil » Robinson Helicopter subit la crise

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Robinson Helicopter subit la crise

Les livraisons et les ventes du constructeur américain d’hélicoptères légers se sont effondrées en 2010. Robinson Helicopter mise sur la reprise économique et sur le R66 pour rebondir.

18.02.2011

En 2010, Robinson Helicopter a livré 162 hélicoptères légers : 40 biplaces R22, 112 quadriplaces R44 et les 10 premiers monoturbines R66. Il a enregistré dans le même temps 169 commandes. Comparés à ceux des ces dernières années, ces résultats apparaissent catastrophiques. Juste avant l’effondrement du marché, en 2009, Robinson avait livré 823 machines en 2007 et 893 en 2008. En 2009, il en a livré 433, soit moins de la moitié qu’un an plus tôt. En deux ans, les livraisons ont été divisées par plus de cinq.

Au cours du premier semestre 2010, le constructeur de Torrance (Californie) a concentré ses efforts sur l’écoulement des stocks. Un exercice d’autant plus délicat que le marché de l’occasion était saturé et que la côte des machines récentes était au plus bas. Robinson fait état de signes encourageants sur le second semestre, avec une modeste reprise des ventes qui lui a permis de finir l’année avec 169 machines en commande.

Robinson Helicopter table sur son nouveau modèle, le R66 à turbine, pour sortir de cette mauvaise passe. Le quadriplace à turbine Rolls-Royce RR-300, n’a en effet pas de concurrent sur le marché des hélicoptères légers. Il a reçu sa certification américaine en octobre 2010. Il doit faire ses débuts en Europe au printemps. Il devrait être proposé à environ 900.000 $ en France.

Il ne fait aucun doute que Frank Robinson, l’homme qui a démocratisé l’hélicoptère, aurait mérité de se retirer des affaires dans de meilleures conditions. Il a officiellement pris sa retraite le 10 août 2010.

Gil Roy

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.