Accueil » Russian Helicopters étudie un hélicoptère rapide

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Russian Helicopters étudie un hélicoptère rapide

Le Sikorsky X2 et l'Eurocopter X3 font des émules : Russian Helicopters conçoit un hélicoptère civil taillé pour voler à 360 km/h.

5.12.2012

L’hélicoptériste russe Russian Helicopters a récemment dévoilé de nouveaux détails sur son projet Rachel (un doux acronyme pour Russian Advanced Commercial Helicopter) d’hélicoptère rapide. Il s’agira, à terme, de remplacer la famille Mi-8/17. Ce sera un bimoteur « rapide » capable d’atteindre 360 km/h (194 kt), grâce à des pales principales et un fuselage plus aérodynamique. Sa capacité d’emport sera de 21 à 24 passagers, pour une masse maximale au décollage de 10 à 12 tonnes.

Répondant aussi au nom de V-37, Rachel présente une configuration classique avec un rotor principal et un rotor de queue. La version standard offrira une cabine convertible fret/passagers. Russian Helicopters parle de « nouveaux » moteurs, sans plus de précision.

Mil – l’une des marques de la société – prévoit de construire un banc d’essai volant en 2013 pour évaluer diverses technologies qui pourraient embarquer sur le V-37. Les résultats de ces tests devraient être analysés en 2014. L’étape suivante sera la sélection des fournisseurs.
La certification est ensuite attendue pour 2018. Les premières livraisons devraient suivre en 2020.

La vitesse visée, plus faible que les 400-460 km/h (220-250 kt) des démonstrateurs X2 et X3, a été définie après une étude de marché. Elle a permis au constructeur de déterminer « les priorités techniques et les spécifications » de l’appareil. Russian Helicopters a aussi conduit une étude de faisabilité et d’évaluation du risque.

Le bureau d’étude de Mil avait remporté une compétition interne, étalée sur la période 2011-2012, face à Kamov. Le projet Mil a été retenu parce qu’il « reflétait mieux la demande du marché ».

Thierry Dubois

A propos de Thierry Dubois

chez Aerobuzz.fr
Thierry Dubois est journaliste aéronautique depuis 1997. Ingénieur Enseeiht, il s’est spécialisé dans la technologie – moteurs, matériaux, systèmes, etc. Il collabore régulièrement à plusieurs publications françaises et américaines. Il a rejoint Aerobuzz, en octobre 2009. Thierry Dubois, couvre notamment les hélicoptères civils et l’aviation d’affaires, ainsi que tous les sujets techniques.

2 commentaires

  • lavidurev

    Russian Helicopters étudie un hélicoptère rapide
    La difficulté technique majeure des hélicoptère opérant à grande vitesse est causée par la rotation des pâles du rotor ajoutée à la vitesse de déplacement de la cellule .
    La pâle qui « attaque » l’air se déplace plus vite dans le vent relatif que la pâle diamétralement opposée.Celle-ci peut atteindre alors une vitesse supersonique, d’où des contraintes très fortes.
    A ces difficultés s’ajoutent bien entendu les problèmes classiques que connaissent les voilures tournantes.
    Les ingénieurs y arrivent doucement mais non sans peine.

  • ratel

    Russian Helicopters étudie un hélicoptère rapide
    malgré mes connaissances en aéroneautique concernant tout les hélicoptéres du monde entier, ce n’est pas la case de ma passion!!!!! mais je consulte de temps en temps, l’évolution technique de ce siécle qui à prit un grand essor aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.