Accueil » Un nouveau manuel pour les pilotes d’EC225

Un nouveau manuel pour les pilotes d’EC225

Le constructeur Airbus Helicopters propose des procédures plus complètes pour les missions offshore. Ce manuel FCOM pour l'EC225 est le premier d'une série à venir.

10.02.2015

Airbus Helicopters a publié un manuel d’exploitation à destination de l’équipage (flight crew operations manual, FCOM) pour le bimoteur lourd EC225 Super Puma lorsqu’il est utilisé pour la desserte des plates-formes pétrolières. Le document se veut un guide pour une parfaite utilisation des automatismes et une coordination idéale de l’équipage. Trois grands noms du secteur – Bristow, CHC et Babcock (ex-Avincis, connu dans le transport en mer du Nord sous sa marque Bond) – ont été impliqués dans sa rédaction. Airbus Helicopters dit ainsi avoir créé le premier FCOM pour voilure tournante, tandis que la société-soeur Airbus propose depuis longtemps de tels ouvrages pour ses avions.

Le manuel est conçu pour un modèle de machine, un type de mission et la configuration associée. Ainsi, les procédures tiennent compte des équipements optionnels faisant partie de la configuration. C’est une différence importante avec le manuel de vol, dans lequel le pilote doit chercher des compléments aux procédures standard. Au contraire, la check-list FCOM de décollage en mission « offshore » intègre l’armement des flotteurs de secours.

« Ce manuel se fonde sur la description complète des missions », souligne Alain Madec, directeur des services « exploitation » chez Airbus Helicopters. Le partage des tâches au sein de l’équipage est clairement exposé. Sur une autre page, un tableau indique des combinaisons de mode à éviter dans l’utilisation du pilote automatique.

Ses promoteurs assurent que le FCOM n’est pas seulement un document de plus sur une étagère. Le manuel de vol se concentre sur les exigences de certification, tandis que le FCOM répond à des besoins opérationnels, affirment-ils. Il est aussi censé aider les exploitants à créer leur propre manuel d’exploitation, comme les autorités de l’aviation civile le requièrent.

Afin d’inciter les compagnies à l’adopter, Airbus l’offre gratuitement en 2015 pour l’EC225. Sur ce dernier, il devrait s’enrichir de nouvelles rubriques, comme le traitement des pannes. D’autres appareils devraient bénéficier d’un FCOM : le prochain sur la liste est l’EC175. Airbus va en outre étudier en l’extension à d’autres missions comme le Samu héliporté.

Thierry Dubois

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Thierry Dubois

chez Aerobuzz.fr
Thierry Dubois est journaliste aéronautique depuis 1997. Ingénieur Enseeiht, il s’est spécialisé dans la technologie – moteurs, matériaux, systèmes, etc. Il collabore régulièrement à plusieurs publications françaises et américaines. Il a rejoint Aerobuzz, en octobre 2009. Thierry Dubois, couvre notamment les hélicoptères civils et l’aviation d’affaires, ainsi que tous les sujets techniques.

Un commentaire

  • PhiC

    Un nouveau manuel pour les pilotes d’EC225
    M. Alain MADEC a fait un travail triplement extra-ordinaire:
    – faire travailler ensemble un industriel et 3 opérateurs concurrents,
    – avec des moyens TRES limités, et en moins d’un an, pour une première, et malgré une reconnaissance interne flirtant avec le néant,
    – sur un sujet très très pointu et très très critique, car touchant l’optimisation de la sécurité des vols.
    Cet article est donc très opportun.
    Sincères Félicitations à M. Madec et M. Dubois!!
    NB: ne pas hésiter à le traduire en anglais, le buzz sera assuré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.