Accueil » 339 avions Russes pour Aeroflot sur fond de sanctions internationales

339 avions Russes pour Aeroflot sur fond de sanctions internationales

Face aux sanctions, la Russie semble vouloir retrouver une pleine autonomie pour son aviation civile. En a t-elle la possibilité ? © Rostec

Yury Slyusar, le directeur de United Aircraft Corporation (UAC), et Sergey Aleksandrovsky, le directeur d'Aeroflot, viennent de signer un contrat d'intention pour l'achat de 339 avions russes. A défaut d'Airbus, la compagnie nationale russe n'a d'autre choix que le "made in Russia".

Cet accord, signé sur fond de sanctions internationales, prévoit la livraison de 210 avions Irkout MC-21, 89 avions SSJ-NEW (SSJ-100 remotorisé avec des PD-8 russes contre les Powerjet SaM146 de SAFRAN) et 40 avions Tu-214 au groupe Aeroflot entre 2023 et 2030. Le document indique que les compagnies aériennes du groupe recevront les deux premiers avions Superjet-NEW en 2023 et qu’à partir de 2024, les livraisons des six premiers avions MC-21 et des sept premiers avions Tu-214 interviendront.

« Aujourd’hui, nous avons signé le plus gros accord sur l’achat d’avions de fabrication russe dans l’histoire récente d’Aeroflot. Il s’agit d’une étape importante qui donne le coup d’envoi d’un bel avenir pour le développement de l’aviation civile en Russie. » a déclaré Sergey Aleksandrovsky. « Les avions Boeing et Airbus, qui ne seront probablement plus jamais livrés à la Russie, seront remplacés par des avions de fabrication russe. » a ajouté Sergey Chemezov, directeur général de Rostec State Corporation

Bien que subite, la décision d’Aeroflot n’est pour autant pas surprenante. Fin juin 2022, la compagnie aérienne Russe Aeroflot avait annoncé considérer l’avion moyen-courrier Tupolev Tu-214 comme le futur principal avion de sa flotte. C’est ce qu’avait déclaré le ministre des Transports de la Fédération de Russie et président de la compagnie, Vitaly Savelyev, dans une interview accordée à la chaîne « Russie 1 ».
Plus tôt, le 16 juin 2022, le ministre de l’Industrie et du Commerce de Russie, Denis Manturov, avait déclaré que d’ici 2030 plus de 1 000 avions de passagers de production nationale seraient transférés aux compagnies aériennes pour les besoins de l’aviation civile. Une déclaration réalisée à l’occasion du Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF-2022).

Ces décisions prises par le groupe Aeroflot, impulsées par la Fédération de Russie, peuvent être analysées comme un corollaire des sanctions Européennes qui commencent à peser sur l’aéronautique Russe. D’abord, Aeroflot comme toutes les compagnies aériennes russes, ont été inscrites à la liste des compagnies aériennes interdites d’exploitation dans l’Union européenne.

Ces sanctions impliquent également, en application d’une directive européenne de mars 2022, qu’il n’y a plus d’approvisionnement en pièces de rechange pour la maintenance des aéronefs occidentaux en Russie. Cela a conduit depuis à de nombreuses cannibalisations de pièces et à un non-respect des règles élémentaires de sécurité aériennes. Des inquiétudes portées au plus haut de l’OACI depuis avril 2022. « Ces actions comprennent la double immatriculation, illégale, en Russie d’aéronefs volés à des sociétés de crédit-bail et l’autorisation pour les compagnies aériennes russes d’exploiter ces avions sur des liaisons nationales » argumente Adina Vălean, commissaire chargée des transports auprès de la commission Européenne. Des décisions qui, de toute évidence, ostracisent un peu plus chaque jour l’aéronautique russe. Face à cela, la Russie a fait le choix du repli…

Jean-François Bourgain

Détenteur du BIA/CAEA, Pilote Privé avion/ULM et technicien aéronautique de formation, c’est par passion du vol et du monde spatial que Jean-François Bourgain est devenu Journaliste aéronautique / espace. Il est à ce titre membre de l’AJPAE et collabore régulièrement à AéroBuzz.fr depuis 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.