Accueil » A Méaulte, Stelia conjugue le futur au présent

A Méaulte, Stelia conjugue le futur au présent

Stelia Aerospace investit dans les robots et les hommes. En 2017, le groupe a prévu de recruter 100 salariés supplémentaires à Méaulte. © Stelia Aeropsace

Stélia est désormais armé pour répondre aux objectifs de cadence d’Airbus. En deux ans, le groupe a investi 70M€ à Méaulte (Somme) et a réalisé une augmentation de productivité de 15%. Il est en mesure de livrer 15 fuselages avant d’A320 par semaine et démontre au passage, que malgré ses robots, l’usine du futur a toujours besoin de l’humain comme en témoignent ses recrutements et son lycée privé.

Le 2 mars 2017, loin du tumulte stérile de la campagne pour l’élection présidentielle, le groupe Stélia a inauguré son nouveau bijou industriel. Pendant que les uns n’ont rien trouvé de mieux pour lutter contre « le déclin industriel français », que de promettre de taxer les robots, les autres entrent de plain-pied dans l’usine du futur… et recrutent.

Bientôt centenaire et toujours avant-gardiste

Le site Stelia de Méaulte, en Picardie, est le plus ancien du groupe. Il a été fondé en 1924. En toute...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(9) [1]=> int(1270) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(9) [1]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.