Accueil » Industrie » La grande marche industrielle d’Airbus en Chine

La grande marche industrielle d’Airbus en Chine

Les tronçons de fuselage comme la plupart des sous-ensembles qui composent les A320 assemblés à Tianjin (Chine) sont expédiés par bateau depuis Hambourg. © G. Roy / Aerobuzz.fr

Airbus n’a pas attendu la première rencontre des présidents français et chinois pour faire de cet eldorado du transport aérien qu’est la Chine, sa nouvelle frontière. Sa chaine d’assemblage finale A320 en service à Tianjin depuis dix ans entame une nouvelle montée en cadence. Juste à côté, les livraisons des premiers A330 aménagés localement débutent. Pour des décennies à venir, Airbus mise sur la Chine, vaste marché où l’A380 pourrait même s’y découvrir un avenir.

A la veille de l’arrivée d’Emmanuel Macron en Chine, début janvier 2018, les paris étaient ouverts sur le nombre d’avions qu’allait commander la Chine à Airbus. Une visite d’Etat, c’est un peu comme un salon aéronautique ; il faut à tout prix en revenir avec quelque chose. A défaut de contrats, des promesses d’achat. A défaut de protocole d’accord (ou MOU), des déclarations de bonnes intentions.

Entre industrie et politique

A Pékin, d’un commun accord, politiques chinois et français n’ont fait que s’inscrire...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

4 commentaires

array(2) { [0]=> int(9) [1]=> int(1270) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(2) { [0]=> int(9) [1]=> int(1270) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(9) [1]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.