Accueil » En 2020, l’industrie aéronautique a découvert l’activité partielle

En 2020, l’industrie aéronautique a découvert l’activité partielle

L’activité dans l’aéronautique et le spatial s’est brusquement arrêtée au début de la crise sanitaire avec un très fort recours au chômage partiel. Avant 2020, cette pratique était quasi inexistante dans la filière.

17.05.2021

L’activité partielle longue durée (APLD) a fortement été mobilisée par le secteur aéronautique, a concerné près de la moitié (24.000) des salariés en activité partielle à la fin de 2020. © ATR

Avant la crise sanitaire, l’emploi du secteur de l’aéronautique était très dynamique : il a augmenté de 25 % entre 2007 et 2019, soit une croissance annuelle moyenne d’environ +1,7 % contre -1,0 % dans l’industrie et +0,2 % dans le secteur privé non agricole, rappelle une récente étude de la DARES[note]Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques du ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion. La DARES contribue à la conception, au suivi et...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Aerobuzz

chez Aerobuzz.fr
L'information aéronautique au quotidien. Aerobuzz.fr fédère une communauté de plus de 120.000 professionnels et passionnés de l'aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.