Accueil » Industrie » Etre présent en Asie du sud-est, ou ne pas être du tout ?

Etre présent en Asie du sud-est, ou ne pas être du tout ?

Toutes les grandes entreprises françaises de l’aéronautique ont une implantation permanente à Singapour. Ce n’est pas une option, mais une obligation. Pour les PME, l’accès au marché sud-est asiatique est plus complexe.

Au risque de désappointer ses partenaires locaux, Safran a décidé cette année de faire l’impasse sur le salon aéronautique de Singapour qui se tient du 14 au 19 février 2012. Le groupe français, implanté depuis une vingtaine d’années ici, sur le marché de la maintenance aéronautique, emploie environ 600 salariés à travers six entités distinctes. La dernière en date est Safran Electronics Asia, une co-entreprise (joint venture) spécialisée dans la maintenance des équipements électroniques, notamment l’avionique, les systèmes de freinage...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.