Accueil » Le GIPAG sonde ses ateliers de maintenance

Le GIPAG sonde ses ateliers de maintenance

En prévision de son conseil d’administration du 27 janvier 2009, le Groupement des industriels et professionnels de l’aviation générale (GIPAG) interroge ses adhérents sur les conséquences de la pénurie de pièces de rechange des avions Robin et Cap.

Les conditions météorologiques hivernales jouent en faveur des exploitants d’avions Robin et Cap. L’activité tournant au ralenti, la flotte est peu sollicitée. Avec le retour des beaux jours, les pilotes privés vont retrouver le chemin des aéro-clubs et les gestionnaires vont rapidement être confrontés aux problèmes de maintenance. C’est ce que craint Françoise Horiot, la présidente du GIPAG.

« En fait, peu d’information remonte de la base, c’est la raison pour laquelle, en prévision de notre conseil d’administration du 27 janvier,...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.