Accueil » Le nantais ACB sur le nouveau centre Rolls-Royce de Singapour

Le nantais ACB sur le nouveau centre Rolls-Royce de Singapour

Rolls-Royce vient d’ouvrir à Singapour un nouveau centre d’assemblage de moteurs Trent destinés aux programmes A380, Boeing 787 et A350XWB. Le français ACB a fourni les lignes de production des aubes des réacteurs. Un contrat de 25 M€ pour la PME nantaise.

21.02.2012

La nouvelle implantation de Rolls-Royce à Singapour a été inaugurée en grandes pompes, le 13 février 2012, veille de l’ouverture du salon aéronautique, par le premier ministre du pays, en personne. Il faut savoir qu’à partir de 2015, cette unité de production est appelée à peser 0,5% du PNB de Singapour. C’est énorme ! Située dans le parc d’activités aéronautiques Seletar, en cours de développement, cette usine est l’équivalent de celle de Derby, au Royaume-Uni. Elle s’étend sur 154.000 m2 et elle est dimensionnée pour produire 250 moteurs de la gamme Trent par an. Les plus gros. D’abord les Trent 900 de l’A380 (à partir de mi-2012), puis les Trent 1000 du 787 Dreamliner (2013) et enfin les Trent XWB de l’A350XWB.

L’ensemble représente un investissement de plus de 420 M€. Il regroupe, outre les lignes d’assemblage et de test des trois moteurs, une unité de fabrication d’aubes, un centre de recherche et un centre de formation. Il emploiera à terme 500 salariés soit un quart des effectifs de Rolls-Royce à Singapour. La première pale de Trent 900 sortira de la ligne de production, mi-2012. L’usine de Seleta compte au total 12 lignes de production qui ont été fournies par la société ACB de Nantes. « Ce marché a représenté un contrat de 25 M€ sur deux ans », précise Eric Guyon, président d’ACB, qui espère être retenu pour la deuxième tranche. La fabrication repose un procédé innovant de soudage par friction linéaire, développé par ACB, pour les besoins civils de Rolls-Royce. 14 machines identiques fonctionnent déjà à Derby.

ACB a créé, à Singapour, une structure pour servir Rolls-Royce. « Nous envisageons de développer cette entité pour l’utiliser comme plate-forme logistique après-vente, et peut-être commerciale », explique Eric Guyon. Jusqu’à présent, pour la PME nantaise, l’Asie c’est d’abord la Chine. ACB réalise 90% de son chiffre d’affaires (50 M€) à l’export, à parts égales entre l’Europe, l’Asie et l’Amérique du nord. Elle emploie 100 personnes à Nantes et 50 en Caroline du Nord (USA). Actuellement son activité se répartit entre la fabrication de machines (70%) et la production d’aubes de réacteur (30%). « Notre objectif est d’arriver à un équilibre entre les deux activités, vers 2016 ».

Au salon de Singapour, du stand commun du GIFAS (Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales) où ils présentaient leur offre, Eric Guyon et son directeur commercial avaient une vue imprenable sur le grand stand Rolls-Royce…

Gil Roy

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.