Accueil » « Navigation par très gros temps » pour la filière aérospatiale française

« Navigation par très gros temps » pour la filière aérospatiale française

Guillaume Faury

Pour Guillaume Faury, président du GIFAS, le contexte global de montée en cadences de la filière aéronautique constitue un environnement favorable, mais non dépourvu de défis. © JV Reymondon / Airbus

Réélu à la présidence du GIFAS, lors de l’assemblée générale du Groupement (7 juillet 2022), Guillaume Faury, président exécutif d’Airbus, n'a pas minimisé les difficultés auxquelles est confrontée la filière aéronautique et spatiale. Outre soutenir une forte montée en cadence, elle doit relever le défi de la décarbonation. Avec à la clé des problèmes aigus de recrutement.

Pour Guillaume Faury, la filière est encore « dans une situation de navigation par très gros temps. Il y a certes moins d’incertitudes aujourd’hui qu’au moment du paroxysme de la crise mais la pente devant nous est raide », tout en soulignant qu’« aujourd’hui, la demande est là de nouveau, dans l’aviation commerciale et l’aviation d’affaires comme dans la Défense. » 

Devant les représentants des 425 sociétés qui constituent le GIFAS (Groupement des...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.