Accueil » Industrie » Reims Aviation : Quid des King Air 350ER des Douanes françaises ?

Reims Aviation : Quid des King Air 350ER des Douanes françaises ?

Continental Motors projette de remotoriser le F406 de Reims Aviation avec des moteurs diesel de 350/400 ch

Continental Motors projette de remotoriser le F406 de Reims Aviation avec des moteurs diesel de 350/400 ch. © ASI

Outre le prolongement de l’activité de l’entreprise, la reprise de Reims Aviation par la start up ASI Innovation associée au chinois AVIC (Tribunal de commerce de Reims, 25 mars 2014), devrait permettre le déblocage du dossier des King Air 350ER que les Douanes françaises attendent depuis deux ans.

Le tribunal de commerce de Reims a validé, mardi 25 mars 2014, la reprise de Reims Aviation Industries, filiale du groupe GECI International, par ASI Innovation. Cette société, créée en 2010 par d’anciens cadres de Reims Aviation, a proposé un investissement de 500.000 € de fonds propres en gardant 31 salariés sur l’aérodrome de Reims-Prunay. ASI Innovation est associée au groupe chinois Aviation Industry Corporation of China (AVIC) via Continental Motors (filiale d’AVIC) qui va reprendre la production du bi-turbopropulseur...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

12 commentaires

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Reims Aviation : Quid des King Air 350ER des Douanes françaises ?
    il est intéressant de savoir que la société Reims Aviation Industries a été cédé à ASI Innovation, avec une grosse pression des Douanes Françaises qui avait peur que l a société ne soit sous contrôle financier chinois (Offre concurrente plus intéressante de Raydelon, en montant de reprise, trésorerie et surtout avec 47 postes repris) pour finalement la céder à une entreprise associé à Continental Motors filiale d’AVIC ( « Airbus » chinois), ce fut une triste mascarade d’indépendance de la justice …..

    Répondre
  • Reims Aviation : Quid des King Air 350ER des Douanes françaises ?
    Maintenant que les TBM sont certifiés même en transport public(comme au canada) pour un prix d’achat inférieur, (à priori) pourquoi vouloir continuer à acheter américain alors qu’on a ce qu’il faut chez nous.
    Bizarre…

    Répondre
    • Reims Aviation : Quid des King Air 350ER des Douanes françaises ?
      Tout simplement parce que les capacité d’emport d’un KA350 sont supérieurs à celle d’un TBM. Etant donné la liste pléthorique d’équipements (Boule optro, radar SURMAR, scanner, radar polmar, …) à monter dans l’avion des Douanes il aurait était impossible de tout mettre dans un TBM je pense.

      Répondre
  • Reims Aviation : Quid des King Air 350ER des Douanes françaises ?
    Il reste que le moteur qui est tombé en panne sur le Cessna qui était en cours de certification est bien un SMA, et qu’à ce jour, nous n’avons aucune nouvelle des raisons de cette panne
    qu’il y ait par ailleurs la vente d’une licence, j’ attend les différences, preuves à l’ appui, entre l’origine et la licence.
    vendre des moteurs d’un coté, et des licences de l’ autre, cela fait toujours une rentrée d’ argent…alors que ni l’ un ni l’ autre n’ont fait leurs preuves à ce jour
    je confirme = attendre et voir ! et de là à parler d’un moteur de 400 cv. prudence, prudence, je ne peux oublier les propos d’un certain Pelon , il y une bonne quinzaine d ‘ années à la Télévision… grace à Renault Formule 1 le moteur devait être opérationnel dans les 6 mois…à ce jour, toujours à la case départ…pas grave, tout ce beau monde a été payé…avant que l’on ait rattrapé tous ces frais, l’eau a le temps couler sous les ponts de la Seine !
    la rentabilité du diesel, elle est où ?….avant cinq ans, vous aurez les protos des moteurs essence fonctionnant avec des taux de compression de 14 à 16 ….plus économiques que le diesel…et sans particules
    à ce moment, les moteurs diesel devront utiliser impérativement de l’ AD blue ou similaire…on a le temps d’en reparler !

    Répondre
  • Un retour aux sources…
    Il est intéressant de voir que le F406 qui est une évolution à turbine produite en France du Cessna 404, se voit maintenant re-motorisé avec des moteurs à piston pour être produit aux US ! Refaire donc un 404 au Diesel. La question est surtout de savoir si il y a un marché pour ce type de machine ? Si vous souhaitez plus d’informations sur le F406 et la vie de l’entreprise qui le produit, je vous conseille les articles publiés dans les Trait d’Union (http://www.bfab-tu.fr/) numéros 124, 261, 262 et 264.

    Répondre
  • Reims Aviation : Quid des King Air 350ER des Douanes françaises ?
    Et si l’on organisait un Douanethon?.
    On ne pourra pas reprocher à nos gouvernants de ne pas avoir tout mis en œuvre, pour assassiner la FRANCE.

    Répondre
  • Reims Aviation : Quid des King Air 350ER des Douanes françaises ?
    sauf erreur, SMA a fourni 40 moteurs à Cessna…qui est du même groupe que continental, ma remarque sera simple = si ce n’est pas toi, c’est donc ton frère  »
    tous ces moteurs, plus ou moins fabriqués directement, ou sous licence, on pour origine SMA…ce que je voulais dire, sans en mettre 4 pages !car le sujet, je le connais par coeur depuis le 1° jour, et les présentations à la Télé qui n’ont d ‘égal que les campagnes electorales !
    chacun est libre, comme les clubs qui ont achetés du thielert,et ont mis la clé sous la porte, et dont les présidents ont démissionnés sans payer le moindre centime de leur poche ! ce qui j’appelle les décisions sans responsabilités.

    Répondre
    • Reims Aviation : Quid des King Air 350ER des Douanes françaises ?
      Vous confondez Continental et Lycoming !
      Cessna appartient à Textron. Continental à AVIC. Rien à voir…

      Répondre
  • Reims Aviation : Quid des King Air 350ER des Douanes françaises ?
    c’est repartir pour un tour! lorsque l’on sait que le 200 cv. de SMA/Conti est au placard depuis la derniere panne du proto, ce n’est pas demain que nous verons un 400 cv.
    Bonne chance à la douane, et surtout , qu’ils n’oubient pas les gilets de sauvetage.
    ils ont des fonds propres, espérons que l’on ne leur distribuera pas des fonds d’ ETAT, et avec 500.000 euros, ils ne vont pas aller bien loin…meme pas de quoi remettre les ateliers en service.
    attendre et voir, mais surtout pas l’ argent des contribuables.

    Répondre
    • Reims Aviation : Quid des King Air 350ER des Douanes françaises ?
      @ Rouletabille / vous faites un amalgame.
      – SMA et Continental ne travaillent plus sur le même moteur.
      – Il n’est pas question non plus de remotoriser les F406 des Douanes puisque les Douanes passent sur King Air 350ER.

      Répondre
  • Reims Aviation : Quid des King Air 350ER des Douanes françaises ?
    Pourquoi les industriels auraient à fournir des informations aux chinois ?
    Si j’ai bien tout compris ASI (société Française) réalisera l’intégration physique sur avion de futurs F406 de surveillance et des King Air de la Douane. Continental n’interviendrai à aucun moment dans cette intégration, sinon à fournir des plans de l’avion …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.