Accueil » Air Malta serre la ceinture au moment du redécollage

Air Malta serre la ceinture au moment du redécollage
premium

Air Malta se remet peu à peu de 2020, une année noire, alors que ses opérations dépendent à plus de 80% du tourisme… La nouvelle équipe de direction a récemment reçu Aerobuzz.fr dans ses locaux à Malte. Elle explique et assume sa nouvelle stratégie. Rigueur, réduction drastique d’effectifs et de destinations. Le prix à payer pour peut-être, enfin, entrer dans l’ère du profit ?

6.10.2021

Au décollage de Malte à bord d'un A320neo de Air Malta. © Jérôme Bonnard / Aerobuzz.fr

Commençons par les bonnes nouvelles. Air Malta relancera dès le printemps 2022 des routes historiquement rentables. Londres Gatwick (1 vol quotidien), Moscou et Madrid avec 3 vols par semaine. La compagnie nationale (détenue à 98% par l’État) vise ainsi opérer plus de 250 vols par semaines vers 20 destinations européennes l’été prochain. Quant à la saison 2021, « elle est sauvée, malgré juin et juillet touchés de plein fouet par les restrictions sanitaires (vaccination obligatoire ou mise en quarantaine de passagers...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Jérôme Bonnard

chez Aerobuzz.fr
Journaliste polyvalent, à la fois rédacteur et vidéaste, Jérôme a couvert tous types d'actualités en France comme à l'étranger et a été co-finaliste du Prix Albert Londres en 2012 pour sa couverture du conflit Libyen. Il est surtout passionné par tout ce qui vole depuis son plus jeune âge et pilote sur ULM 3 axes. Il écrit pour Aerobuzz.fr depuis 2018 et consacre la plus grande partie de ses activités au monde aéronautique en réalisant aussi des films.

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.