Accueil » Airbus repousse la livraison des A400M à l’armée de l’air française

Airbus repousse la livraison des A400M à l’armée de l’air française

Airbus Military repousse la livraison du premier A400M de l’armée de l’air au deuxième trimestre 2013. En cause : les récents problèmes du moteur TP400.

4.09.2012

Airbus Military a annoncé que les livraisons de l’A400M ne débuteraient pas avant le deuxième trimestre 2013. Elles auraient du commencer fin 2012, début 2013. Pour justifier ce nouveau report, l’avionneur met en avant les problèmes survenus sur le moteur TP400 du MSN6, dans les jours qui ont précédé le salon de Farnborough (juillet 2012). L'assemblage final de l'A400M MSN9 destiné à la Turquie a débuté en juin 2012 Le MSN6...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

4 commentaires

  • Gabriel

    Airbus repousse la livraison des A400M à l’armée de l’air française
    Certes la critique vient surtout de la partie comptable et financière, n’empêche que sont les problèmes techniques de ces moteurs qui donnent tous les soucis, les retards se traduisent en dépassements de budget.

    Et pas de vols au Bourget, pas de vols à Farnborugh, toujours à cause de ces moteurs, cela fait une bien mauvaise presse. En France j’ai lu de certains journalistes qui après avoir fait un tableau comparatif avec des vitesses fausses pour l’A400M (550km/h en croisiére !! ) font encore un « copier/collé » des propositions du Lockeed C130J qui peut faire disent-ils 80% de ce que fait l’A400M pour moins de 50% du prix ! ! ! Ce qui est choquant c’est la complete absence de reaction des responsables Airbus, Ont-ils de veille d’information ? ? J’ai vu des delegués de Lockeed montrer ces tableaux (presentés par un important media français) à des politiciens et militaires sud-américains. Il parait que même en France on prefere le C130J ! Le lobying, les américains le connaissent bien mieux et ils ont … les mains (avec des billets) longues.

  • Pierre Avia

    Airbus repousse la livraison des A400M à l’armée de l’air française
    C’est un succès d’avoir pu réunir tous ces pays pour créer l’A400m. C’est un avion innovant, je le maintiens. Ce n’est pas une affaire facile avec toutes ces normes européennes et militaires qui varient à l’infini et à l’improviste. Les meilleurs techniciens et ingénieurs européens et même étrangers sont 24 h sur 24 employés à sa finition.
    Bien sûr il y a des loupés mais il ne faut pas mettre l’accent que sur ces vicissitudes. On a remodeler les équipes, on a changé le capitaine pour gagner. Cet avion est globalement une réussite. On ne peut pas avoir le meilleur avion du point de vue financier, technique, innovation, opérationnel, mais on y tend asymptotiquement.
    Remarquons que la plupart des critiques sont financières mais jamais techniques. Pour l’instant cet avion crée de l’emplois volens malens, Bientôt il volera et les clameurs se tairont naturellement. On est au pied du mur. Mais techniquement c’est une prouesse.

  • Monsieu7

    Airbus repousse la livraison des A400M à l’armée de l’air française
    On tient le bon bout ?
    Mmhh, pas si sûr !!
    Pour l’instant on pleure de ne pas l’avoir, mais une fois qu’on l’aura (et ça va finir par arriver, comme la mise en service du B787), on pleurera de l’avoir, pour ses coûts d’exploitation élevés, la fiabilité de ses moteurs très moyenne, sa faible disponibilité (combien de retrofits déjà planifiés ?), la faible charge qu’il emporte en utilisation stratégique (32 tonnes, c’est minable au vu de la puissance installée, eh oui, 12 tonnes de masse à vide en rab, ça fait mal aux perfos), ses capacités limitées en utiisation tactique (là il y en a qui regreteront amêrement le Transall…), bref au global et vu le coût du produit, il est bien difficile de considerer cet appareil comme un succes.

  • Pierre Avia

    Airbus repousse la livraison des A400M à l’armée de l’air française
    Si on se contente uniquement de remplacer les couvercles on remet le couvert. On doit s’attendre plutôt à une refonte complète des moto-réducteurs.
    Plus le temps passe plus le besoin de ce nouvel avion se fait ressentir. On en a besoin pour aller sur les théâtres d’opérations, on en a besoin pour procéder aux évacuations ou aux projections des troupes; on en a aussi besoin lors d’évacuations humanitaires. Si on l’avait eu on n’aurait pas eu besoin de cet A380 au Liban.
    Il est donc sur son chemin critique. On tient enfin le bon bout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.