Accueil » Boeing prévoit 41.000 livraisons d’avions commerciaux d’ici à 2041

Boeing prévoit 41.000 livraisons d’avions commerciaux d’ici à 2041

Au premier jour du salon de Farnborough (18 juillet 2022), la compagnie japonaise ANA annonce la commande 20 Boeing 737-8 et 10 options sur la version cargo du 777-8. © Boeing

Fidèle à ses habitudes, à l‘occasion du salon aéronautique de Farnborough (18-22 juillet 2022), Boeing a présenté ses nouvelles prévisions des besoins du transport aérien sur les 20 ans à venir. Les prévisionnistes du constructeur américain table sur 41.170 nouveaux avions pour une valeur de 7,2 billions de dollars. En 20 ans, la flotte mondiale devrait augmenter de plus de 80%.

Nous ne sommes pas à l’abri d’une pandémie, ni même d’une guerre, mais au final, sur 20 ans, les risques sont aplanis. C’est en substance ce dont veulent nous convaincre les prévisionnistes de Boeing, qui année après année, depuis 1961, évaluent le poids du transport aérien dans les deux décennies à venir. A ce jour, ils prévoient qu’en 2041, la flotte mondiale d’avions de ligne aura atteint 47.080 unités. En 2019, juste avant la pandémie, elle en comptait 25.900.

En 2019, précisément, ces mêmes prévisionnistes tablaient sur 49.000 avions en service à l’horizon 2040. En 2021, ils avaient revu à la baisse leurs estimations qui se situaient à 43.500 livraisons d’avions neufs sur 20 ans. Ils justifient la différence entre ces 43.500 et les actuels 41.170, pour près de la moitié par la non prise en compte des livraisons à la Russie sur les 20 ans à venir, soit 1.500 avions au total.

« Malgré les défis des deux dernières années, les moteurs de la demande de transport aérien ont peu changé. L’industrie de l’aviation commerciale reste efficace, résiliente et constitue un élément essentiel du monde moderne. »

Ihssane Mounir, Directeur VenteS et Marketing de Boeing

Sur la période 2022-2041, Boeing table sur une croissance annuelle de 2,8% de la flotte mondiale. Elle passerait de 25.900 avions en 2019 à 35.400 en 2031 et 47.080 en 2041, soit une augmentation de plus de 80% sur 20 ans portée par une prévision de croissance du trafic passagers de +3,8% par an.

Entre 2022 et 2041, sur 41.170 livraisons d’avions neufs, 30.880 (soit 75%) concerneront des monocouloirs, 7.230 (18%) des gros porteurs, 2.120 (5%) des jets régionaux et 940 (2%) des cargos.

D’ici 2041, environ 42 % des nouvelles livraisons d’avions seront destinées à des compagnies aériennes basées dans la région Asie-Pacifique. 44 % seront livrés à des compagnies aériennes d’Europe et d’Amérique du Nord, la part restante étant livrée au Moyen-Orient, en Amérique latine et en Afrique. Plus de la moitié des nouvelles livraisons remplaceront la flotte existante. En 2041, la flotte de passagers sera composée de 20.640 avions de remplacement. 19.590 seront destinés à supporter la croissance du trafic. 3.240 seront des avions qui étaient déjà en service en 2019.

Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable est reconnue. Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(9) [1]=> int(3) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(9) [1]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.