Accueil » Crash d’un Sukhoi Superjet 100 en démonstration à Jakarta

Crash d’un Sukhoi Superjet 100 en démonstration à Jakarta

Mercredi 9 mai 2012, un Sukhoi Superjet 100 a disparu des écrans radar alors qu’il effectuait un vol de démonstration d’une demi-heure en Indonésie. 44 personnes étaient à bord.

9.05.2012

Le Sukhoi Superjet 100 au salon aéronautique du Bourget 2009. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Le Sukhoi Superjet 100 évoluait à l’ouest de Java, en début d’après-midi (mercredi 9 mai 2012) lorsque les pilotes ont demandé l’autorisation de descendre de 10.000 pieds vers 6.000 pieds. Le contact radio a ensuite été perdu avec le biréacteur russe, alors qu’il passait l’altitude de 6.200 pieds dans une région montagneuse. Le Superjet 100 était en tournée de démonstration dans six pays d’Asie. Après la Birmanie, le Pakistan et le Kazakhstan, il était arrivé en Indonésie. Il devait ensuite poursuivre son périple au Laos et au Vietnam.

Le Superjet 100 est équipé de deux moteurs PowerJet SaM146 développé par Snecma et NPO Saturn.

Le Superjet 100 est équipé de deux moteurs PowerJet SaM146 développé par Snecma et NPO Saturn. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

 

Parmi les 44 personnes à bord figurent des officiels et des clients potentiels. Il y a un peu plus d’un an, le 5 mars 2011, un Antonov An-148 s’était écrasé en Russie avec six personnes à bord alors qu’il effectuait un vol de démonstration pour une délégation birmane.

Le Superjet 100 a effectué son premier vol en mai 2008. Il est officiellement entré en service en avril 2011. L’avion de transport régional de Sukhoi est actuellement exploité par Aeroflot (Russie) et Armavia (Arménie).

Gil Roy

—-
Jeudi 10 mai 2012, 13h30 – Les secours indonésiens ont indiqué jeudi après-midi avoir atteint l’épave du Superjet russe mais n’ont trouvé que « des cadavres » et « aucun survivant » parmi la cinquantaine d’occupants.

Jeudi 10 mai 2012, 8h00 – L’épave du Sukhoi Superjet 100 a été repérée dans une région montagneuse au sud de Jakarta, près de Cijeruk, dans la région du Mont Salak, un volcan qui culmine à plus de 2.211 mètres d’altitude. Les recherches au sol sont difficiles à cause du relief et de la densité de la végétation (jungle). Les débris du biréacteur russe ont été localisés à environ 1.800 mètres d’altitude, sur le flanc du volcan. Le nombre des passagers à bord n’est pas connu avec précision.

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

7 commentaires

  • papillon

    Crash d’un Sukhoi Superjet 100 en démonstration à Jakarta
    http://www.bangkokpost.com/breakingnews/292667/indonesia-finds-wreckage-of-missing-russian-plane
    Cet article de presse mentionne un témoignage intéressant, qui peut expliquer l’inexplicable…Un petit radada sur les pentes d’une belle montagne ?

  • Manu

    Crash d’un Sukhoi Superjet 100 en démonstration à Jakarta
    C’est une histoire tragique. En plus en pleine démonstration d’un nouvel avion ça craint.

  • Papajal

    Crash d’un Sukhoi Superjet 100 en démonstration à Jakarta
    Demander à descendre à 6000 pieds (et être autorisé à le faire…) dans un secteur où les sommets sont aux alentours de 6500 ce n’est concevable que par très bonne visi et ce n’était sans doute pas le cas…

  • vladkr

    Crash d’un Sukhoi Superjet 100 en démonstration à Jakarta
    l’Indonésie est un lieu maudit pour l’aéronautique Russe. Une de leur patrouilles nationales – les Russian Knights – a perdu une grande partie de ses membres dans ces mêmes montagnes.

  • florebo

    Crash d’un Sukhoi Superjet 100 en démonstration à Jakarta
    Ce qui est difficile à comprendre dans ce drame, c’est que d’une part il y a un avion doté des toutes dernières technologies et d’autre part des pilotes d’usine dans le cockpit…
    On ne peut naturellement émettre encore aucune hypothèse avant d’avoir les conclusions du rapport d’enquête, cependant, étant un professionnel de cette industrie, je me demande s’il n’y a pas eu excès de confiance de la part des pilotes, dans un environnement qu’ils connaissaient mal, avec des obstacles élevés, et relativement peu d’aides visuelles et de radionavigation.

  • Axel Bbergman

    Crash d’un Sukhoi Superjet 100 en démonstration à Jakarta
    J’ai entendu hier soir, qu’il y avait un journaliste aéronautique francais à bord de cet avion !!!

  • Hotel bravo

    Crash d’un Sukhoi Superjet 100 en démonstration à Jakarta
    bonsoir,
    quelqu’en soient les circonstances,
    c’est une catastrophe pour les russes et leur industrie civile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.