Accueil » Delta retourne chez Airbus

Delta retourne chez Airbus

C’est un événement majeur : Delta Air Lines a passé commande de 40 biréacteurs Airbus, dix A330-300 et trente A321 classiques. La compagnie confirme ainsi son intention d’exploiter une flotte composée d’avions fournis par les deux grands rivaux, Airbus et Boeing.

5.09.2013

Delta Airlines a commandé 10 Airbus A330-300. © Airbus

Cette situation est moins banale qu’il n’y paraît à première vue. Il y a une vingtaine d’années, en effet, en même temps qu’American et Continental, Delta avait confié un contrat d’exclusivité à Boeing, s’engageant à acheter ses avions exclusivement aux Etats-Unis, Douglas ne pouvant pas espérer faire plus que de la figuration ou jouer un rôle de simple faire-valoir. Les clauses de cet accord n’avaient pas été rendues publiques mais, en 1997, dès le rachat de McDonnell Douglas par Boeing, l’Union...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

4 commentaires

  • Jean-Louis BAROUX

    Delta retourne chez Airbus
    Bravo pour le « recrutement » de Pierre Sparaco que je salue

  • michael tolini

    Delta retourne chez Airbus
    En realite le nombre d’airbus dans la flotte Delta va diminuer car ils vont sortir les vieux A320 de la flotte (ex Northwest).

  • Randonneur Toulousain?

    Delta retourne chez Airbus
    Bien sur que l’usine Américaine de Mobile Alabama a pesé dans la balance ! Si l’ancien président Français d’Eads n’avait pas retardé sa construction de 2 ans, Airbus aurait gagné de nouvelles parts de marché plus tôt. Secret de Polichinel.

    • rouletabille

      Delta retourne chez Airbus
      l’exemple des avions ravitailleurs et bien d’autres dans différents domaines ( demandez à BMW ) ne font que prouver que si on ne fabriquez pas pour une bonne partie, aux USA, vous vous ferez mettre à la porte…une petite question, qu’en aurait-il été si le concorde avait été en partie construit aux US…

      pour sauver nos chomeurs, il faudra bien faire autre chose que des emplois aidés,( qui nou coutent ) et acheter  » Europe  » on a déjà donné un petit exemple en indiquant sur certains produits, fabriqués en France, mais c’est totalement insuffisant.
      il serait aussi hautement souhaitable que nos chers fonctionnaires comprennent qu’ils sont rémunérés avec les impots français, pas chinois, ou autres le commerce international oui, à condition que ce soit du 50/50…or, depuis des années, le déficit de la balance commerciale ne fait qu’enpirer.
      Pourquoi ne pas suivre le bon exemple de nos amis Allemands ? copier, est-ce difficile ? il y a rien à inventer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.