Accueil » Transport Aérien » easyJet anticipe le Brexit avec un CTA autrichien

easyJet anticipe le Brexit avec un CTA autrichien

easyJet est en cours d’obtention d’une licence autrichienne de transporteur aérien (CTA). La nouvelle compagnie s’appellera « easyJet Europe » et aura son siège à Vienne.

A l'été 2016, easyJet desservira 61 lignes au départ des deux aéroports parisiens avec 15 avions basés.

easyJet opère en L’Autriche est loin d’être l’un de ses principaux marchés pour easyJet : en 2016, le nombre de passagers transportés depuis et vers l'Autriche a progressé de 60%. 
© easyJet

La compagnie britannique explique dans un communiqué de presse diffusé le 14 juillet 2017 que cette démarche « permettra à la compagnie de continuer à voler à la fois à travers l’Europe et en domestique au sein de pays européens, une fois que le Royaume-Uni aura quitté l’Union européenne (quoi qu’il advienne des discussions sur le futur accord aérien entre le Royaume-Uni et l’Union européenne) ». Pas de recrutement en perspective puisque les équipages et avions qui voleront pour easyJet Europe sont déjà employés et basés au sein des pays de l’Union européenne.

Grande-Bretagne, Suisse et Autriche

easyJet possède près de 100 avions basés et emploie près de 4.000 personnes au sein de 6 pays de l’Union européenne, qui formeront la base d’easyJet Europe. L’ensemble de ces salariés est employé sous contrat de droit local et dans le respect complet du droit et des législations locales et de l’Union européenne, insiste la compagnie.

easyJet justifie le choix de l’Autriche en expliquant que « Austro Control a une approche rigoureuse de la réglementation en matière de sécurité et contribue à la volonté de l’AESA de repenser les futures mesure de sécurité, en axant cette initiative sur la performance ».

La compagnie se compose actuellement de deux compagnies, l’une basée au Royaume-Uni (base principale à Luton) et l’autre en Suisse (Genève). « easyJet Europe » sera donc la troisième. « Tous les salariés d’easyJet au Royaume-Uni continueront d’être basés à Luton et dans nos 11 autres bases anglaises et selon des conditions identiques à celles existantes », souligne la compagnie à l’attention de ses compatriotes qui vont commencer à mesurer les conséquences matérielles du Brexit sur leur vie quotidienne.

Aerobuzz.fr

 

A propos de Aerobuzz

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable, et plus récemment du drone professionnelle, l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, … ). Il est l’auteur de 7 livres. Gil Roy est le rédacteur en chef d’Aerobuzz.fr.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

Bannière Tbm910

Sur Facebook

cfc