Accueil » En tenaille entre Marseille et Nice, Toulon résiste en 2012

En tenaille entre Marseille et Nice, Toulon résiste en 2012

L’aéroport Toulon-Hyères boucle 2012 sur une quasi stagnation de son activité qui cache ses efforts pour résister à la concurrence des deux grandes plates-formes de Nice et Marseille.

L'aéroport de Toulon-Hyères mise sur la compagnie espagnole Volotea pour développer son offre domestique.

En 2012, Toulon-Hyères n’a pu que déplorer la perte du...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

5 commentaires

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • En tenaille entre Marseille et Nice, Toulon résiste en 2012
    La ligne opérée l’an dernier par Adria ne reliait pas Toulon à Istambul mais Toulon à Ljubliana, en Slovenie. On se demande d’ailleurs bien pourquoi !

    Répondre
  • En tenaille entre Marseille et Nice, Toulon résiste en 2012
    On pourrait peut être examiner la possibilité d’accueillir l’aviation générale ( IFR et VFR )

    Répondre
  • En tenaille entre Marseille et Nice, Toulon résiste en 2012
    Pourquoi easyjet OU Volotea n’ouvre pas une liaison Toulon Bastia ou Ajaccio
    Air France et air corsica ayant le bord a bord sur Nice et Marseille, il y a un marché à prendre
    Erick

    Répondre
  • En tenaille entre Marseille et Nice, Toulon résiste en 2012
    @lavidurev: Vos propos sont complétements subjectifs. Ryanair ne « marchande » sans doute jamais les plateformes. Une pression économique énorme est mise en place sur toutes les plateformes accueillant Ryan air.
    Il faudrait avoir, un jour, un minimum de cohérence – d’un cote les Français veulent la sécurité sociale, sécurité de l’emploi et des retraites. De l’autre, on adoube, on idolâtre toutes les compagnies aériennes, qui parasitent les subventions, qui exploitent le personnel naviguant, qui exploitent le personnel au sol et qui insultent les « pigeons payeurs ». Nouvelair et Volotea: QT et AEL payante -> vos pilotes payent pour voler sur les avions qui vous transportent. Il n’y qu’un seul et unique gagnant à ce genre de situation et ce n’est certainement pas le « client ».

    Répondre
  • En tenaille entre Marseille et Nice, Toulon résiste en 2012
    AF ne « marchande » que pour elle et se désintéresse totalement des plateformes considérées comme étant non rentables mais aujourdh’ui AF n’en a plus les moyens.

    Heureusement certaines compagnies low-cost sont encore là pour animer des plateformes délaissées par  » la grande » et sans lesquelles elles auraient probablement mis depuis longtemps la clef sous la porte.( La Rochelle avec Ryanair en est une parmi d’autres).
    Quand maintenant il s’agit d’obtenir des subventions émanant soit du gouvernement ou encore de l’Europe comme ce fut le cas il y a une vingtaine d’années AF est toujours très présente…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.