Accueil » Faillites et ouvertures de lignes en septembre 2019 sur les aéroports français

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Faillites et ouvertures de lignes en septembre 2019 sur les aéroports français
premium

Septembre noir pour le pavillon français avec la fin d’Aigle Azur et de XL Airways. Septembre Champagne pour de nombreux aéroports français avec l’annonce de renforcement de programmes un peu partout. Les compagnies étrangères poursuivent leur offensive sur le marché français.

2.10.2019

Le 27 septembre 2019, Michael O'Leary à Toulouse pour le lancement de la base de Ryanair. © ATB

Au surlendemain de la nomination d’un nouveau secrétaire d’Etat aux Transports, l’une des plus anciennes compagnies aériennes françaises met fin à son histoire tumultueuse. Mise en redressement judiciaire le 2 septembre 2019, Aigle Azur cesse définitivement ses activités, le 6. Le 23 septembre 2019, c’était au tour d’XL Airways d’être mis en règlement judiciaire. La compagnie a cessé ses activités le 30 septembre. Et pendant ce temps, sur les aéroports les annonces d’ouvertures et de renforcements de lignes se multiplient. Beauvais...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

5 commentaires

  • François Bruneau

    Michael O Leary doit commencer à regarder du côté de Toulouse..

  • Patrick de Bure

    Souvenez-vous de l’année 1933, ce qui est arrivé à l’Aéropostale et le nom de Marcel Bouilloux-Lafont qui a forgé l’Aéropostale, héros oublié de l’histoire de l’aviation, un monument enfoui sous les sables d’une bien étonnante amnésie à la Française.
    Le centenaire de l’Aéropostale, fin 2018, a fait l’actualité, vidéo films reportages, rédactionnel alors que la société a été créée le 11 avril 1927, surprenant !
    Nous pouvons nous poser cette question : nos exégètes que vont-ils célébrer dans neuf ans, en 2027 ?
    Patrick de Bure

  • Pilotaillon

    J’ai l’impression de lire une chronique du développement économique.
    Une équipe Ryannair réjouie alors que les aigle-Azur et XL Airways pleurent hors des médias.
    D’un côté une stratégie globale autour d’un pays qui privilégie l’économie et de l’autre un pays qui redistribue beaucoup et qui donc prélève beaucoup.
    Face à la France qui a tout à perdre, l’Irlande a tout à gagner.
    Un signe : Air-France a enfin décidé d’avancer, ou plutôt : face à l’adversité les empêcheurs ont fini par se taire.
    Alors je pense assez réducteur de ne conserver uniquement les conséquences des deux situations, de la confrontation de deux écosystèmes.
    La rue veut désormais exprimer un avis, dire son mécontentement, ses déceptions. M Michu aimerait avoir un poids, qu’il aurait s’il allait au bout de ses idées en tant que consommateur : acheter français, même si le prix du billet est plus élevé, (redistributions comprises).
    Je reste cependant prudent quant à cette méthode car elle trouve sa limite dès que l’on joue à l’international….

  • Pif

    Depuis 2017 et pas seulement en France :
    – DARWIN
    – AIR BERLIN
    – VLM
    – MONARCH
    – PRIMERA AIR
    – GERMANIA
    – FLY BMI
    – WOW AIR
    – SMALL PLANET
    – THOMAS COOK
    – AIGLE AZUR
    – XL AIRWAYS
    – ADRIA AIRWAYS
    Sans citer celles qui sont en difficulté et qui ne passeront probablement la saison hivernale.
    Seules les compagnies nationnales renflouées par leurs états respectifs survivront (pour quelques temps seulement), et celles qui ont fait le choix de s’adapter aux conditions drastiques cette mondialisation débile qui commence non pas à la porte du domicile de chacun d’entre nous, mais depuis l’interieur de chaque réfrigirateur.
    Il faut se mettre au pas, donc il faut « cliquer » avec l’index !!!
    Alors cliquons …sur ces EFB, « app » et encore autres conneries à défaut d’appliquer le bon sens paysan.

    • Pilotaillon du 21eme siècle

      Sans déconner, pour nos docs de vol retrouvons le papyrus et la bonne vielle presse à balancier chez l’imprimeur du quartier…
      Lui au moins, il n’a pas été balayé par l’arrivée du numérique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.