Accueil » French Bee bouscule le marché polynésien

French Bee bouscule le marché polynésien

Sur les six premiers mois de 2018, l’aéroport de Tahiti-Faa’a affiche une croissance de +4,3%, tirée par l’international (+5,6%). Le démarrage de French Bee (groupe Dubreuil) sur l’axe Paris-Papetee stimule le trafic international qui en juin 2018, premier mois complet de la nouvelle ligne, fait un bond de +7,8%, et remet en question la hiérarchie. L’arrivée de United Airlines l’hiver prochain devrait elle aussi entrainer une nouvelle donne.

26.07.2018

Sur les 9 premiers mois de 2018, le trafic international de l'aéroport Tahiti-Faa'a est en hausse +8.3% (+114.000 passagers supplémentaires) malgré un mois de janvier 2018 totalement stable. © French Bee

Au cours du premier semestre 2018, Tahiti-Faaa a accueilli 613.000 passagers (4,3%) répartis de manière quasiment égale entre l’international et le domestique (respectivement 48,4% et 51,6%). Mais le fait marquant est l’inversion des rythmes de croissance entre les deux segments due à une offre internationale en développement plus important. Cette tendance est appelée à s’accentuer encore dans les mois à venir avec la montée en puissance de French Bee. [caption id="attachment_4392804" align="aligncenter" width="1200"] French...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.