Accueil » IAG (Birtish Airways) lance une nouvelle filiale low cost autrichienne

IAG (Birtish Airways) lance une nouvelle filiale low cost autrichienne

International Airlines Group (IAG), le groupe de British Airways, va lancer à partir du 17 juillet 2018, une nouvelle filiale low-cost autrichienne sous la marque Level, avec des vols au départ de Vienne. Prudente, la britannique se renforce en Europe continentale. Au passage, elle s'attaque aux parts de marché d'Air France.

28.06.2018

Level est aussi la marque long courrier low cost d'IAG (British Airways) qui s'implante à Paris, dès le 2 juillet 2018. © IAG

Cette nouvelle filiale, qui aura un Certificat d’exploitant aérien (AOC) autrichien, possèdera quatre Airbus A321 (210 sièges) basés à Vienne d’où elle opèrera vers 14 destinations européennes. Dès le 17 juillet, seront lancés au départ de Vienne les vols pour Londres Gatwick et Palma de Majorque. Au cours des quatre semaines suivantes, suivront les vols pour Barcelone, Malaga Venise, Olbia, Ibiza, Milan Malpensa, Dubrovnik, Lanarca, Alicante, Valence, Bilbao et Paris Charles de Gaulle.

Willie Walsh, CEO de IAG, commente : « Nous lançons cette nouvelle filiale autrichienne court et moyen-courrier afin de proposer aux clients autrichiens un plus grand choix de vols à travers l’Europe. Les vols seront opérés sous la marque Level, permettant ainsi de capitaliser sur le succès de notre nouvelle compagnie low-cost long-courrier. » En effet, sous l’AOC d’Iberia, IAG a lancé durant l’été 2017 sous la marque Level sa low cost long courrier avec deux A330-200 basés à Barcelone pour desservir Los Angeles, San Francisco (Oakland), Buenos Aires et Boston.

Un troisième A330-200 viendra rejoindre la flotte de Barcelone dans le courant de l’été 2018. Dès le 2 juillet 2018, Level débutera ses opérations au départ de Paris Orly à destination de Montréal, Pointe-à-Pitre, Fort-de-France et New York (Newark). En France, deux Airbus A330-200 seront basés à Orly.

Deux remarques s’imposent. La première est que British Airways est prudente. La compagnie britannique multiplie ses bases hors de Grande-Bretagne au cas où le Brexit tournerait mal. La deuxième est que pendant qu’Air France-KLM se cherche un PDG, les deux grandes majeures européennes que sont British Airways et Lufthansa continuent de se renforcer sur tous les segments de marché du transport aérien, low cost court et moyen courrier et low cost long courrier. On notera au passage que Level est la cinquième marque aérienne du groupe IAG, aux côtés d’Aer Lingus, British Airways, Iberia et Vueling.

Gil Roy

 

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

3 commentaires

  • Benjami1

    @pilotaillon

    Que le siege se deplace aux Pays Bas ne serait qu une chance AF economiserait 700 M€ de charge annuellement. Mais n en doutez pas jamais l Etat ne laissera partir la poule aux oeufs d or aussi facilement.

  • Pilotaillon

    J’approuve !
    Souhaitons avant tout des syndicats enfin réalistes et raisonnables.
    Malgré le contexte exigeant de l’aérien, leur attitude ressemble aux Whirlpool d’Amiens… étonnante culture. Imaginons (un brin provocateur) un siège qui se déplace à Schiphol…
    Tous en coeur : Vive la France – le 14 Juillet approche.

    Paradigme sportif : Soit je gagne, soit j’apprends.

  • LECOMTE

    pour ce tournoi plusieurs joueurs jouent avec les blancs et une belle avance au chrono, un patron Hollandais svp…vite….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.