Accueil » L’Airbus A220-300 arrive chez Air France

L’Airbus A220-300 arrive chez Air France

Le 29 septembre 2021, Air France a réceptionné son premier Airbus A220-300. La compagnie doit en recevoir 60 d’ici fin 2025, en remplacement de ses Airbus A318 et A319.

29.09.2021

Le premier A220-300 d'Air France a été baptisé "Le Bourget". © Air France

« À ce jour, le renouvellement de la flotte est la principale source de réduction des émissions de CO2, c’est pourquoi nous continuons à investir dans des avions de dernière génération. » déclare Benjamin Smith, Directeur général d’Air France-KLM. C’est un fait en attendant que les avionneurs et les motoristes tiennent leurs promesses d’une aviation zéro émission, la nouvelle génération d’avions de ligne est la valeur la plus sûre pour réduire de manière significative les émissions de CO2.

Dans cette logique, après l’arrivée des premiers Airbus A350 sur son réseau long-courrier, la compagnie poursuit le renouvellement de sa flotte et recevra d’ici fin 2025 les 60 A220-300 commandés en 2019 pour remplacer progressivement ses Airbus A318 et A319 ainsi que plusieurs Airbus A320.

L’Airbus A220-300 est appelé à remplacer les A318 et A319, ainsi qu’une partie des A320, au sein de la flotte d’Air France. © Air France

Selon Air France, l’A220-300 offre une réduction du coût au siège de 10% par rapport aux Airbus A318 et A319. Il consomme également 20% de carburant en moins que les appareils qu’il remplace et ses émissions de CO2 sont également réduites de 20%. D’ici 2030, la compagnie aura réduit de 50% l’ensemble de ses émissions de CO2 au passager/km par rapport à 2005, soit 15% en valeur absolue. Air France s‘engage par ailleurs à travailler avec l’ensemble de ses parties prenantes et pouvoirs publics pour atteindre l’objectif climatique de zéro émission nette de CO2 en 2050. Son empreinte sonore est par ailleurs inférieure de 34%.

Vol inaugural du premier A220-300 d’Air France

Le premier des 60 est officiellement arrivé le 29 septembre 2021. Puisqu’Air France a décidé, avec bonheur, de renouer avec une ancienne tradition, ce nouvel avion est baptisé « Le Bourget ». Ce nom de baptême est un « hommage à l’histoire de la ville profondément liée à l’aéronautique, l’appareil se pare de la livrée emblématique d’Air France. Il arbore également à l’avant de son fuselage et sur ses ailettes l’hippocampe ailé, symbole incarnant le mythe fondateur de la compagnie. » Il a fallu attendre un PDG canadien pour qu’Air France ne tourne plus le dos à son passé prestigieux.

L’Airbus A220-300 d’Air France dispose de 148 sièges, dans une configuration 3-2 (soit 5 sièges par rangée). © Air France

Large tablette monobloc, porte gobelet, pochette littérature, prises USB A et C individuelles et support tablette ou smartphone intégré au dossier… © Air France

À compter du 31 octobre 2021, l’Airbus A220-300 s’envolera vers Berlin (Allemagne), Barcelone, Madrid (Espagne), Milan-Linate et Venise (Italie) au départ du hub d’Air France de Paris-Charles de Gaulle. Pendant la saison hiver 2021-2022, l’appareil étendra progressivement son réseau vers Bologne, Rome (Italie), Lisbonne (Portugal) et Copenhague (Danemark).

Airbus A220-300 « Le Bourget » d’Air France. © Air France

« L’entrée en flotte d’un nouvel appareil est toujours un moment formidable pour une compagnie aérienne. Toutes les équipes d’Air France s’y préparent depuis plus de deux ans … » affirme Anne Rigail, Directrice Générale d’Air France.

Gil Roy

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.