Accueil » Le coronavirus enfièvre les charters des neiges à Chambéry et Grenoble

Le coronavirus enfièvre les charters des neiges à Chambéry et Grenoble
premium

La fermeture anticipée (16 mars 2020) et sans préavis des stations de sports d'hiver françaises a déclenché une vaste opération de rapatriement des touristes (principalement vers la Grande-Bretagne) débarqués quelques heures plus tôt sur les aéroports de Grenoble (Isère) et Chambéry (Savoie) de Vinci Airports.

18.03.2020

Le tarmac bien chargé de l'aéroport Grenoble Alpes Isère en hiver. Aux côtés de Easyjet, Transavia ou British Airways, se posent aussi Jet2, Wizzair, Ryanair, Norwegian, Aurigny et tous les charters... © Vinci Airports

L’annonce en soirée du Premier Ministre Edouard Philippe (14 mars 2020) sur l’interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes a sonné, en quelques minutes, la fin de la saison de ski dans les Alpes françaises (déjà terminée pour les mêmes raisons bien avant dans les pays voisins). Sur l'aéroport de Chambéry, 3.250 passagers, essentiellement britanniques, avaient débarqués quelques heures plus tôt. Ils n'ont pas eu le temps de défaire leurs bagages. Le problème est que leurs avions de retour...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Jérôme Bonnard

chez Aerobuzz.fr
Journaliste polyvalent, à la fois rédacteur et reporter d'images, Jérôme a couvert tous types d'actualités en France comme à l'étranger et a été co-finaliste du Prix Albert Londres en 2012 pour sa couverture du conflit Libyen. Il est surtout passionné par tout ce qui vole depuis son plus jeune âge et pilote sur ULM 3 axes. Il écrit pour Aerobuzz.fr depuis 2018 et consacre la plus grande partie de ses activités au monde aéronautique.

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.