Accueil » Les partisans de Notre-Dames-des-Landes font monter la pression

Les partisans de Notre-Dames-des-Landes font monter la pression

Les riverains de l'aéroport de Nantes favorables au transfert à Notre-Dame-des-Landes ont promené une maquette géante d’avion dans les rues du centre-ville accompagnée d’une sono diffusant le bruit réel des avions avant de simuler un crash au cœur de la ville (25 novembre 2017). © COCETA

Alors que les trois médiateurs du dossier Notre-Dame-des-Landes devront attendre jusqu’au 13 décembre pour remettre leur rapport au premier ministre, les partisans du transfert occupent le terrain à coup de communiqués de presse, de manifestations et de sondage. Pendant ce temps deux ambitieux chantiers d’extension sont dévoilés à Marseille et à Montpellier, et dans la perspective des Assises du transport aérien de 2018, les aéroports français affûtent leurs arguments. Retour sur l’actualité aéroportuaire riche du mois de novembre 2017.

Les médiateurs auraient du rendre leur rapport, le 30 novembre 2017, au premier ministre. Ce dernier n’étant pas disponible, la date a été repoussée au 13 décembre 2017, avec la confirmation que la décision serait prise par le président de la république avant le 31 décembre 2017. Le mois de décembre risque d’être chaud à Nantes…

Une médiation, pas une décision

Des fuites dans la presse laissent entendre que les trois médiateurs se sont bien gardés de donner un avis après avoir...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

5 commentaires

array(2) { [0]=> int(1270) [1]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Si ça se trouve la décision sera prise de construire l’aéroport juste parce-que le pouvoir voudra montrer qui est le chef d’une part et qu’une poignée d’opposants ne fait plus la loi dans le pays comme sous Sarko ou Hollande d’autre part.
    Et ça sans considération de quelque argument économique, aéronautique, écologique même parfaitement valable.
    Juste une décision de pouvoir autocratique.

    Répondre
    • http://www.clubdanton.org/2017/03/citations-de-macron/
      -‘Notre Dame des Landes est devenu le symbole de l’impuissance de l’état et si je suis élu je mènerai à bien le projet », 3 février 2017 à Lyon
      -‘Notre Dame des Landes est un dossier mal engagé et je souhaite nommer un médiateur pour évaluer toutes les options et notamment celle de la rénovation de l’aéroport actuel », 9 février 2017 devant le WWF
      -L’honnêteté m’oblige à dire que je ne suis pas socialiste
      -D’une certaine manière on est comme une prostituée : le boulot c’est de séduire », (Wall Street Journal, à propos du métier de banquier d’affaires).
      -Je ne me vois pas comme un homme politique

      Répondre
  • Pourquoi un avion Suisse ?

    Répondre
    • Pour une connection hydrabus Léman la Loire avec option Hudson ? Du pétrole avec des algues vertes a How green was my Lande , tout un programme de puitsde carbone a conserver comme du temps des vertes forets Gauloises !

      Répondre
  • Volera jamais…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(1270) [1]=> int(3) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(1270) [1]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.