Accueil » Norwegian recrute des pilotes long courrier basés à Paris-CDG

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Norwegian recrute des pilotes long courrier basés à Paris-CDG
premium

En 2017, la low cost norvégienne prévoit de recruter 300 pilotes supplémentaires pour son secteur Boeing 787 en pleine extension : commandants de bord, copilotes et Cruise captains. Une partie d’entre eux seront basés à Paris à partir de février 2017. Avec l’arrivée dans sa flotte de l’A321LR, en 2019, Norwegian envisage aussi d’intégrer les aéroports régionaux à son réseau long courrier low cost.

27.11.2016

Bjorn Kjos, PDG de Norwegian, en compagnie de Philippe Duforest, un des commandants de bord français de la low cost norvégienne. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

L’essai estival a visiblement été concluant, puisque Norwegian n’attend pas pour passer à la vitesse supérieure. Les vols low-cost long-courriers qu’elle a lancés en juillet 2016, au départ de Paris vers New York, Los Angeles et Fort Lauderdale (Miami), ont totalisé 50.000 passagers et affichent un taux de remplissage moyen de 93%. « La France est notre priorité pour l’année à venir » déclare Bjorn Kjos, PDG de Norwegian, en venant annoncer le lancement d’une 4ème route long-courrier, qui reliera...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

14 commentaires

  • lavidurev

    N’y a t-il pas une époque, pas si ancienne, où en France une licence canadienne était facilement transformable pour un canadien désireux de travailler en France tandis que la même transformation pour un français n’était pas autorisée …où je me trompe?

  • Robert Le Borgne
    Bob

    Vueling Ryanair Easy jet, maintenant Norwegian pour le long cours…
    Et Air France pendant ce temps ?

  • shiualilapa

    Preuve une fois de plus que AF va regarder partir le train …
    Ils vont mettrent le dernier clou au cercueil des lowcost francaises y compris celle de AF quand ils vont mettre en service les A321LR sur les longs courriers.
    Bravo les Vikings, ils ne fpnt pas partie de la CEE mais en tirent tous les avantages 🙂

  • Diogène

    A partir du moment où seule une petite partie de l’article est accessible à tout le monde et l’article complet accessible aux seuls abonnés, il ne faut pas s’étonner de la teneur de réactions qui ne paraissent pas en phase avec la totalité de l’article… Autrement dit, il ne faut pas s’attendre à des réactions adaptées si le procédé retenu par la rédaction est un accès voulu très limité au contenu de l’information.
    Il faut être cohérent avec les conséquences des choix éditoriaux!

    • Gil Roy
      Gil Roy

      Je ne m’en étonne pas. Cela fait dix ans que j’ai créé mon premier site d’information aéronautique sur internet qui est devenu par la suite Aerobuzz.fr.
      Est-ce un reproche de votre part, Cher Diogène, ou un constat ?
      J’assume complètement la décision de passer une partie des articles en accès payant. J’ai pris la peine de me rendre à Paris pour rencontrer le PDG de Norwegian. Comptez un aller retour en TGV depuis Lyon et une journée de parking à la gare. J’ai passé ensuite du temps à rédiger. Trouvez-vous anormal que je cherche à couvrir mes frais ? Et je ne parle même pas de rémunération…
      J’aurais pu me contenter du communiqué de presse dans lequel il n’était pas question des exigences de la compagnie quant aux recrutements. Uniquement d’ouverture de lignes et de prix d’appel…
      J’ai fait mon travail d’information. J’en réserve la primeur à ceux qui me donnent le moyen de le faire !
      Mon Cher Diogène, ne trouvez vous pas ridicule tous ces pilotes français qui exigent un contrat de travail de droit français, qui réclament que leur compagnie cotise pour leur retraite au CRPN ? Il y en a même qui voudraient être payés pour voler ! On croit rêver !

  • saintex

    Ce qui est le plus frustrant dans ce genre d’article c’est que ça ne sert pas la cause des plus « nécessiteux » au contraire, tous ceux qui seront recrutés sur 787 ont deja une expérience JAR25 …eux n’ont pas de pb de boulots,balancez plutôt des articles sur des recrutements en masse sans heures JAR25, là ce sera bcp plus passionnant!!Quant aux contrats Norwegian à partir du moment où le pilote est basé en France la compagnie a obligation (ce n’est pas leur grande bonté…) de respecter le droit Français…!!

  • Ava-basta

    Un grand bienvenue à l’esclavage moderne au service de la destruction du système social français (cotisation sociales, impots…), avec l’aval de tous ces vendues de lobbyiste de Bruxelles. Même les USA refuse l’arrivé de ce sous modèle puant de low cost. Le nivellement par le bas n’a plus de limite, Norwegian fini tout juste de racler le manteau terrestre.

    • Gil Roy
      Gil Roy

      Un peu rapide comme commentaire. Avez-vous lu l’article ? Le PDG de Norwegian que j’ai rencontré la semaine dernière à Paris a affirmé que les contrats de travail des pilotes basés à Paris serait des contrats de droit français et que la compagnie cotiserait de fait au CRPN, le régime de retraite des navigants français.
      Quant aux USA, Norwegian a ouvert une base à New York et une à Fort Lauderdale.
      Les dirigeants de Norwegian ne sont pas des enfants de choeur. Toutefois, ils financent les QT 787 de leurs futurs CDB, OPL et Cruise Captains avec un amortissement de qualification de 3 ans. Il y a pire dans le transport aérien.
      Et encore une fois, arrêtons de taper sur les low cost et sur tous les systèmes type Uber. Ces systèmes existent parce qu’ils sont plébiscités par les consommateurs que nous sommes et qui ne regardent que le prix d’achat. Les 105 millions de passagers qui auront voyagé cette année sur les lignes de Ryanair valident le modèle économique et la gestion de M. O’Leary.
      Tant que, collectivement et individuellement, nous n’aurons pas plus de conscience citoyenne, l’ultra libéralisme se portera de mieux en mieux.

      • Elyas Khouadja

        Merci Gil pour cette réponse circonstanciée.
        Vous avez raison de rappeler que “tant que, collectivement et individuellement, nous n’aurons pas plus de conscience citoyenne, l’ultra libéralisme se portera de mieux en mieux“. Il nous appartient, individuellement de changer si nous ne vous voulons pas qu’un tel système s’installe. Nous voulons le beurre et l’argent du beurre. Nous voulons voyager plus loin, plus vite et le moins cher possible. Les low cost ont très tôt saisi cette opportunité. Une major comme AF ferait mieux de se retrousser les manches et se mettre au boulot, si elle ne veut pas disparaitre un jour, ingérée par une compagnie low cost.

      • Vladimir_K
        Vladimir_K

        Il ne s’agit pas que d’un problème de conscience citoyenne, il peut s’agir aussi d’accès aux lignes. Mon exemple personnel est que j’habite la Ville de Québec. Si je veux aller à Paris, j’ai le choix entre une ligne directe avec Air-Transat, ou bien de faire trois heures de routes jusqu’à Montréal, payer le parking… et au retour, c’est toujours plaisant, et surtout prudent de se faire trois heures de route après 7h de vol.

        Bref, difficile de prendre une « grande compagnie » pour moi, et pourtant, j’aimerais vraiment échapper au service excecrable d’Air-Transat.

        De même, les gens habitant en régions/provinces, et qui veulent partir en vacances à peu de frais n’ont pas vraiment le choix (j’imagine qu’Air France ne propose pas de lignes Lyon Ibiza ou Clermont Porto)

      • vitet

        Exacte votre commentaire

    • mathieu collet

      Soit dit en passant , la première low cost mise en place est… SOUTHWEST AIRLINES qui est américaine… et leader sur le marché US.Comme quoi….

      • Julien

        Vous me coupez l’herbe sous le pied !

        Effectivement SWA, première lowcost (j’ai volé avec eux ce mois-ci : Los Angeles Las Vegas pour 35€ et Las Vegas San Francisco pour 80€ … service très correct, comprendre supérieur à Easyjet … et sur les aéroports « régionaux » on voit un paquet de leurs avions, leur maillage est extrèmement correct).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.