Accueil » Transport Aérien » Report de la retraite pour les A340-600 de Lufthansa

Report de la retraite pour les A340-600 de Lufthansa

En attendant la livraison des A350-900 équipés d'une première classe, les vieux A340-600 vont faire le job ! © Airbus / Lufthansa

La compagnie allemande Lufthansa a annoncé vouloir remettre en ligne cinq Airbus A340-600 supplémentaires. Cette décision inattendue est la conséquence de regain de demande de la clientèle pour la nouvelle Première classe dont le quadriréacteur est configuré.

Lufthansa a récemment confirmé le rapatriement de deux des A340-600 actuellement en stockage de longue durée chez Tarmac Aerosave à Teruel en Espagne (D-AIHF et D-AIHX), de deux autres dans les deux bases en Allemagne (D-AIHW à Francfort, D-AIHY à Munich), et le dernier (D-AIHZ) à Manille aux Philippines. La flotte avait était clouée au sol lors de la pandémie.

Ces appareils devraient rejoindre les cinq autres remis en service en mars 2022. Ils sont actuellement opérés à partir de Munich sur des routes long-courriers (notamment vers les Etats-Unis). Selon un porte-parole de la compagnie allemande, les quadriréacteurs « vétérans » seront basés à Francfort et devraient être réactivés à partir du deuxième trimestre 2023 afin de « couvrir la forte demande de vols long-courriers pour l’été 2023 ».

L’Airbus A350-900 (entré en service en avril 2022) et le B787 (qui a effectué son premier vol commercial aux couleurs de Lufthansa le 1er décembre 2022 vers Newark) ne sont en effet pas configurés avec une Première. C’est également le cas l’A380, lui aussi être réactivé pour l’été 2023 (3 à 4 appareils). « Nous ramenons les Airbus A340 car c’est ainsi que nous devons réagir face à la demande croissante des voyages en Première, non seulement pour les vols d’affaires mais aussi privés… » a précisé la compagnie.

La raison de la remise en service de ces avions d’ancienne génération est, en effet, le fait qu’ils soient équipés d’une première classe (huit sièges par quadriréacteur). Les A340-600 vont ainsi venir renforcer l’offre des Super Jumbo 747-8 (Lufthansa en possède 18). Toutefois, Lufthansa a conscience que ce renfort ne sera pas suffisant, compte tenu de la forte demande actuelle.

La crise du Covid n’aura finalement pas eu raison des quadriréacteurs européens (âgés entre 13 et 19 ans) dont le nombre a atteint 17 au sein de Lufthansa. Mais il ne s’agit toutefois que d’un sursis puisque Lufthansa devrait réceptionner prochainement ses premiers A350-900 équipés de sièges Première.

Jérôme Bonnard

Jérôme Bonnard

Journaliste polyvalent, à la fois rédacteur et vidéaste, Jérôme a couvert tous types d'actualités pour la télévision en France comme à l'étranger et a été co-finaliste du Prix Albert Londres en 2012 pour sa couverture du conflit Libyen. Il est passionné par tout ce qui vole depuis son plus jeune âge et pilote sur ULM 3 axes. Il écrit pour Aerobuzz.fr depuis 2018, travaille sur des nouveaux médias et enseigne le reportage vidéo en écoles de journalisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.