Accueil » Ryanair et Bordeaux, un prometteur mariage de raison…

Ryanair et Bordeaux, un prometteur mariage de raison…
premium

Six mois après Easyjet, Ryanair ouvre donc à son tour une base à Bordeaux. La low cost trouve dans la capitale girondine un fort potentiel de développement.

17.10.2018

David O’Brien, directeur commercial de Ryanair, et Pascal Personne, directeur de l’aéroport de Bordeaux. © Frédéric Lert/Aerobuzz.fr

La compagnie irlandaise va donc baser deux Boeing 737 à partir de l’été 2019, annonçant du même coup un investissement local de 200 millions de dollars. Un chiffre simplement obtenu en s’appuyant sur le prix catalogue des deux avions. On doute fort que Ryanair, qui a 135 B737 Max en commande, les paie au prix fort. Mais passons…

14 nouvelles lignes internationales pour 2 domestiques

Ryanair prévoit 70 vols hebdomadaires au départ de cette base et 16 nouvelles destinations qui feront passer...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

2 commentaires

  • pilotaillon, révolté !

    Montrons que AF est une vraie alternative !
    Puisque Mme Gayle peut témoigner de l’état d’esprit de cette « compagnie low cost » mais surtout « low ethics » et qui prend du terrain partout en EU.
    J’imagine le dilemme des PNC, avec d’un côté des conditions d’emploi « très strictes » et la « juste place » en position de médiation locale face à un comportement inqualifiable (de l’Apartheid pur porc, rien que cela !)
    Je suis très étonné de ne rien entendre du côté des révoltés d’AF ?
    Cette occasion de montrer votre engagement pour un modèle vertueux est vraiment trop « belle ». Le passager peut toujours choisir, donnons lui des arguments !

  • bdd13
    bdd13

    142 millions de passagers… 200 millions en 2024… tout le monde a la banane !
    Bah… le CO2 coûte pas cher, allons-y, faisons la fête ! Après nous le déluge…
    Il en pense quoi De Rugy ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.