Accueil » Un nouveau candidat à la présidence dans le collimateur des pilotes d’Air France

Un nouveau candidat à la présidence dans le collimateur des pilotes d’Air France

Depuis que le quotidien « Le Monde » a dévoilé (8 août 2018) que Benjamin Smith, actuel numéro deux d’Air Canada, pourrait être le nouveau candidat du comité des nominations d’Air France-KLM, le SNPL remonte au créneau.

13.08.2018

Le PDG idéal d'AIr France-KLM existe-t-il ? © Air France

« Il y a deux ans, lors du départ d’Alexandre de Juniac, nous avons raté l’occasion de trouver la personne idéale. Ne la manquons pas une deuxième fois. Air France pourrait, cette fois-ci, ne pas s’en remettre. » C’est en ces termes alarmistes que le SNPL Air France conclut son communiqué de presse diffusé le 8 août 2018 à la suite des révélations du Monde. De toute évidence, Benjamin Smith n’est pas le candidat des pilotes d’Air France.

En faisant fuiter dans la presse, le nom du numéro 2 d’Air Canada, un tir de barrage est déclenché avant même que la nomination soit officielle. C’est la même stratégie qui a conduit à l’éjection de Philippe Capron, directeur financier de Veolia, précédemment pressenti pour le poste. Les jours de Ben Smith dans le rôle de futur président Air France-KLM sont donc comptés.

Pour le SNPL, le choix de Ben Smith est la preuve que « Américains et Néerlandais se retrouvent en position de force au sein du Conseil d’administration. ». Pour le syndicat, « la partie française du Groupe se montre très affaiblie par l’échec de son dialogue avec le corps social ». L’attitude jusqu’au-boutiste de l’intersyndicale qui menace de reprendre le conflit sur les salaires, dès septembre, « avec ou dans PDG », ne va pas renforcer les français.

Ce nouvel épisode de l’affaire Air France démontre la gravité de la situation. Et à force de retarder la mise en place d’une nouvelle stratégie réaliste de reconquête, l’avenir de la compagnie nationale est plus que jamais menacé. Plus le temps passe, plus la concurrence verrouille ses positions, plus Air France perd du terrain. Elle risque à un moment d’être trop distancée pour pouvoir revenir dans le peloton de tête, même avec « la personne idéale » aux commandes.

Gil Roy

 

 

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

24 commentaires

  • PAT

    De retour de vacances aux usa par air france
    A l aller un vieux 777 sans video ni lampes passager pendant 11 h, un fauteuil premier eco sans rembourage 1h00 de retard Pas d autre avion de rechange a CDG !!! hub et
    maintenance de AF je crois.Les avions voisins washingtown detroit avaient 1h30 de retard. Un rappel dans les deux jours pour dedommagement.Toujours en attente 5 jours plus tard .
    Au retour pas de possibilite de s’enregistrer sur le site AF.Comme premier vol sur Delta leur centrale a pu faire l enregistrement .Pour le second vol AF usa-France un
    changement d’avion nous a modifie nos places de maniere peut intelligente.
    Retour a la normal dans l avion suite a des places inoccupees
    Arrive a CDG pas de personnel pour acceuillir l avion deja en retard : 10 a 15 mn moteurs tournants a 10 m de la porte !!! merci pollution,surconsommation (payée sans doute par les donneurs de leçons sur avantages AF) et encore attente
    Apres demande par mail du dédomagement pour l aller comme convenu
    une promesse de prise en charge dans 4 semaines (suite aux trop nombreuses réclamations !!) de ma demande
    finalement en 8 jours 4000 points sur FLYINGBLUE De quoi faire lille -lille en HOP
    Merci AF Peut etre a bientôt si le nouveau PDG issu de air canada et de delta bouge le fossile AF

  • L’historien et chroniqueur Jacques Bainville avait l’habitude d’écrire, quand il voyait une politique stupide : « Vous aurez les conséquences ».

    Hé bien voilà, pour Air France, nous avons les conséquences.

    Les syndicats ont raison, la nomination de Benjamin Smith comme Directeur général est doublement scandaleuse :

    1) J’espère que pour diriger une compagnie nationale française, il y a en France toutes les compétences. Nous ne sommes pas un pays du Golfe qui était encore au cul des chameaux il y a cinquante ans.

    2) C’est un sous-marin de Delta Airlines.

    Mais quoi ? A forces de grèves à répétition et de savonnage de planche pour tous les candidats français, les syndicats ont fini par mériter ce qui arrive.

    Les directions successives d’Air France et les syndicats ont un point commun : être cons à tuer. Car, ils communiaient, par delà leurs différends, dans une hypothèse stupide : quelles que soient leurs folies, l’Etat, c’est-à-dire vous et moi, remettrait toujours des sous au pot.

    Le jeu était donc bien huilé : les directions, nommées sur des critères politiques, menaient des stratégies particulièrement stupides, dont le point commun était de ne jamais mettre les pieds dans le plat. Et les syndicats de pilotes équilibraient la stupidité patronale en mettant en oeuvre une stupidité syndicale de compétition.

    Maintenant, nous sommes au bout du rouleau. L’Etat a signifié, en laissant nommer un étranger, qu’il se désintéressait d’Air France. Game Over.

  • Thomas

    Bonjour,

    Qu’Air France coule enfin une bonne fois pour toutes. Et on pourra revenir à une page blanche sans ces pseudos pilotes qui ne font plus rien sauf attendre la fiche de paye et récolter l’estime et le pseudo prestige de leurs professions… Je suis moi même pilote.
    Vous êtes la honte de la profession et la honte du transport aérien international. Vos collègues de KLM eux travaillent plus et ne se plaignent pas comme vous. Et si il y a un problème ils trouvent une solution négociée.

    Quand vous n’aurez plus rien sauf le chômage il sera trop tard…
    Continuez a couper la branche qui vous soutiens mais ne venez pas pleurer parce que vous n’aurez plus de compagnie, et que vous aurez mis des milliers de personnes au chômage…

    J’espère que les lignes interieures passeront chez KLM et Hop et que le nouveau hub français deviendra Schiphol ou Heathrow…

    En tout cas j’espère que vos avions se vident au profit des concurrents.

  • PAX ordinaire

    Je suis un PAX ordinaire qui voyage de temps en temps. Je paye mon billet et j’attends les vacances pour partir. Donc je ne prends plus Air France, malgré la qualité de ses vols et ses horaires attrayants. Je ne veux pas prendre le risque de perdre mon billet et des jours de vacances pour un conflit qui ne me concerne pas. Sans compter cette habitude fâcheuse de prendre en otage les passagers par la grève. Alors je prends une autre compagnie moins confortable, mais moins chère aussi car souvent low cost mais avec des gens qui travaillent et ne font pas de politique. Un voyage c’est court et ça ne change pas ma vie.
    Question : que devient une compagnie aérienne sans passager ?
    La SNCF a Sud Rail = des trains presque vides et le développement du transport routier ; les ports ont la CGT = le trafic maritime est derouté sur Gênes ou Anvers ; Air France a la SNPL = je vous laisse deviner.

  • Voyageur

    Cette sale habitude qu’ont les pilote de AF/KLM a vouloir systematiquement faire de l’ingerence dans les choix et le pilotage du groupe est usante, sans meme inclure leurs revendications ahurissantes. Tout ceci est totalement indigne de la part de cadres superieurs ayant un revenu largement superieur a 200K annuel et on a jamais vu une telle action dans une entreprise privee en France ou ailleurs, car ailleurs, les cadres sup ont conscience qu’ils sont deja privilegies et acceptent les efforts de maniere intelligente !! Chez AF on a au contraire, les pilotes qui se prennent pour des Dieux, qui manipulent les autres pour servir leurs propres interets et, plus grave, veulent etre le Calif a la place du Calif. Une veritable honte !

    Cela n’aura qu’une consequence: conduire l’entreprise a sa perte…

  • HG

    On ne demanderait ni au cheminots conducteurs de trains ni aux machinistes conducteurs de bus, leur avis pour le choix d’un nouveau manager , non!
    Alors que les pilotes syndicalistes pilotent les avions qui leurs sont confiés, c’est tout ce qu’on leur demande.
    Même si J’ai la chance d’habiter une grande ville de province avec liaisons aériennes directes vers d’autres hubs – ce qui me permet, comme bien des provinciaux, de m’affranchir du passage par CDG, Air France et ses grévistes professionnels – le feuilleton AF quasi quotidien, entretenu par ses pilotes me révolte.

  • Aviapics

    On dirait la SNCM….

  • AF est foutue.

    Le monde bouge, pour le meilleur et, pour AF, pour le pire.

    Entre de mauvaises directions, nommées sur des critères politiques, aux stratégies déficientes et des pilotes autistes et égoïstes car persuadés que l’Etat bouchera toujours le trou, AF est finie, elle déposera le bilan à la prochaine crise.

    La marque ne disparaitra pas, ou pas tout de suite, elle sera rachetée par un concurrent plus intelligent.

    Rien de très original : le cimetière des compagnies historiques est déjà bien rempli (TWA, Alitalia, Swiss, Iberia, …) et le processus est à chaque fois le même, je n’ai donc pas eu à me creuser beaucoup la cervelle.

  • Bernard B.

    Ca me rappelle un peu les dockers de Marseille.

  • JL

    Dans ce monde etrange d’aujourd’hui, tout le monde se ressemble. Plus de modele original, plus de singularite, des clones fades et sans saveur. AF devra s’y faire ou s’eteindre de sa belle mort. Et ce n’est pas le nouveau President qui pourra y changer grand-chose. Les grandes contagions du XXIe ont commence il y a 25 ans, quand l’ombre dissimulatrice du perfide rideau de fer s’est evanouie. La plupart des grands enjeux strategiques n’a plus qu’un modele, et le refuser nous place dans le fourgon de queue. Le mode de fonctionnement d’AF est obsolete, tout le monde le sait, mais comme l’avait voulu Mikhail Gorbatchev, on veut raser l’edifice sans toucher aux fondations. Ca ne marche plus. Bien que nous fonctionnions encore sur des fondations nees dans l’Antiquite.
    Mais n’entre pas dans l’Histoire qui veut!

    • Pilotaillon du 21eme siècle

      Vous me faites penser à ceux qui ont pu déteindre dans un paysage uniforme, de clones : à leur lancement les Easyjet et Ryanair ont été ces moutons à 5 voire 8 pattes.
      Alors oui (cent fois) ce serait une vraie victoire que des syndicats d’AF créent l’impulsion pour déployer un nouveau modèle !
      Mais il est assez peu probable qu’en maintenant une attitude défensive (pour le moins) il sorte de leurs cartons un plan génial qui prenne de court la concurrence… Nous pouvons rêver.
      Si Uber ou Amazon avaient émergés de l’idée des taxis ou de la distribution, nous serions à critiquer que  » même la révolution industrielle ne profites qu’aux riches !’
      Après l’aéropostale, je crains fort que les nouveaux modes de transports ne soient pas Français. Ainsi va la vie : bons vols.

  • Mort de rire!

    Un avion sans pilote, un drone, voilà ce dont rêve le Snpl pour gouvernance d’AF. Kein führer en Allemand dans le texte. Ma che vogliono? Mais que veulent t’ils enfin? S’écraser comme des m…es?

  • jac1013

    Messieurs du SNPL, s’il vous plait : ne scier pas le « manche » que vous avez dans la main, on vous l’a déjà raccourci, alors ATTENTION!!

  • Bour Michel

    Bonjour
    La réforme de la SNCF s’est faite dans la douleur ! Mais elle s’est faite. Depuis des lustres, le personnel navigant d’Air France fait trop de caprices en faisant passer les intérêts personnels avant ceux de l’entreprise !
    Pas grave, puisque c’est le voyageur qui les paye avec son billet. Alors maintenant cela a assez duré. Notre pays fait l’hilarité de la concurrence internationale. Le gouvernement actuel a osé et a réussi pour la SNCF à qui le tour pour l’arrêt des privilèges. Osez, agissez, et faites ! ! !
    Stop cela suffi. On ne joue plus avec l’argent des contribuables Mesdames et Messieurs du SNPL.
    PS : Savez-vous pourquoi les pilotes d’Air France porte une cravate noire ? C’est tout simplement en signe de deuil pour Jean Mermoz (Paix à son Ame) disparu le 07 décembre 1936 à bord de l’avion la Croix du Sud. !
    Ben oui ne riez pas ! ! ! 82 ans de deuil. . . . . .
    Cordialement
    Michel BOUR

    • wagner

      Michel: ta retraite ne sera pas payé par Flixbus, ni par Ryannair – mais ça tu t’en fous pas mal. En tant que court-termiste ton cerveau ne cherche pas à faire le lien entre tes avantages sociaux et le monde qui se déroule devant toi.
      « l’arret des priviléges » qui es tu pour dire cela? Est ce vraiment de ta poche que sort cet argent?
      Tu veux qu’Air France soit reformé et gagne de l’argent – ça baisserait tes impots selon toi? Penses d’abord à changer le siège social dAF de pays et là ton voeux sera exaucé…
      Depuis que les autoroutes sont privatisés tu le vis mieux?
      Depuis que Alstom a été cédé aux américains ton petit pouvoir d’achat s’en porte mieux? Si tu y crois, c’est déjà un bon placébo.

      • Pilotaillon

        Vous ne lisez pas ce qui est écrit.
        Personne n’évoque la privatisation (qui voudrait bien acheter des actifs d’une société en perdition ? Ou alors attendre de récupérer à la casse pour un euro) mais de mettre AF en ordre de marche et en capacité de tenir sa place face à la concurrence Premium et Low-Cost… Pas de client = pas d’entreprise !
        Qui va payer les retraites si la boite ferme ? Et dans ce cas vous subirez un repreneur, ou irez chercher un job à l’étranger, de toutes les manières.
        Vous vous faites des films ou pire : vous croyez les vendeurs de carabistouilles qui veulent préserver leurs places privilégiées, celles de décideurs masqués qui font et surtout défont les directions… sans rien assumer ensuite.
        Champions du monde des lecture de fakes !

      • Bour Michel

        Bonjour Monsieur
        La politesse engendre le respect et le non tutoiement
        Cordialement
        Michel Bour

  • Pedrito

    Déjà il n’est pas énarque , ne fait donc pas partie de cette espèce d’erzatz de dirigeant incompétent qui gangrène les institutions françaises ( au passage merci à Edouard Philippe et Emmanuel Macron , tout deux non énarques , qui ont fait dégager capron , énarque et patron de Veolia … aucun rapport entre les 2 secteurs si ce n’est que l´eau et l’air sont des fluides 😂) .
    Peut être qu’un anglo-saxon , détaché de tous nos concepts franchouillards de gestion calamiteuse, saura taper là où il faut . J’espere Que le SNPL va se calmer un peu et laisser une pensée novatrice, peut être, s’exprimer

  • Karavan

    « Les jours de Ben Smith dans le rôle de futur président Air France-KLM sont donc comptés…… »
    Pas d’accord avec ce commentaire, les pilotes sont juste là pour piloter et connaître les procédures d’urgence, les managers pour manager. Le SNPL va dans le mur, il est temps de passer aux choses sérieuses, çà urge ! Quel gâchis pour ce désormais Titanic, + la risée internationale !!

  • lodjfe

    Bonjour,

    Air France où la position jusqu’au boutiste des pilotes prêts à couler l’entreprise pour leur seul intérêt…..le monde évolue et se protéger reste normal dans certaines limites. La France n’a plus les moyens comme dans les années 50 de tout passer aux pilotes avec l’argent de l’Etat…

    • wagner

      La communication extérieure d’Air France est bien huilée. On pense que les quelques pilotes que contient la grande entreprise Air France sont ceux qui font couler la boite… C’est beau. Seuls les pilotes sont mécontents, « ces nantis ». Oublions que la direction n’est pas non plus capable d’avoir une relation sociale apaisée avec le personnel Mécanicien (en greve perlée depuis des mois), le personnel Naviguant Commercial.
      Une politique RH inexistante et inconséquente, à l’image des PDV gérés n’importe comment, aucune vision.
      Demandez aux CDD d’AF si ils trouvent que leurs lettres de fin de contrats CDD à répétition, suivi de lettre d’embauche semble émaner d’une direction qui sait ce qu’elle fait. ( je ne parle pas d’un cas unique…)
      Il parait également que les pilotes à eux seuls ont viré l’ancien pdg. C’est incroyable ce que même les mathématiques les plus élémentaires sont remis en doute par le flot de conneries de nos journalistes.
      Beaucoup moins de bruits en revanche sur les grèves de Luftansa qui ont elles abouties, les grèves de KLM. Ou encore de rechercher sur le vrai ou faux concernant les 100 pilotes Ryannair virés juste avant cette dernière gréve? (info ou intox)
      Bon courage à cette France qui sait pourquoi elle ne croit plus tellement en son gouvernement, mais qui pense connaitre le seul et unique coupable des maux d’Air France. Diviser pour régner ou se réunir sur un seul ennemie, histoire d’oublier ce qu’on attend vraiment d’un « leader » et non d’un « pote de promo » enarque.

  • GIRAUD Gilbert

    et si des fois …pour une fois… on mettait aux commandes de AIR France un vrai « aircraft-guy » si possible qui sache piloter un aircraft ….et bien sur qui ne soit pas X , pas Enarque , pas Sc Po …..bref un non francais gaulois politico ….small minded
    alors peut etre enfin, AIR FRANCE reviendra à sa place

    • pilotaillon, révolté !

      Je comprends dans votre revendication « il faut un pilote ! »
      Alors oui faites une élection dans vos rangs chers SNPL, pour trouver celui qui va vous cajoler, vous payer les salaires revendiqués, faire que Air France soit une compagnie de Pilotes….
      Bravo, les taxis parisiens disaient exactement la même chose avant l’arrivée de Uber.
      Vous prouvez une fois de plus que vous êtes isolés dans vos Cockpit, que la seule vision est restreinte à vos manches et écrans. Oui nous pouvons affirmer qu’il s’agit d’Ecrans qui vous éblouissent, vous empêchent de voir le monde de ceux qui vous font vivre : vos passagers (Pax dans votre jargon).
      Doit-on se positionner en passagers client ou en contribuables ?
      Il faut créer de toute urgence une qualif « travail en équipage avec la compagnie » et recycler en ATR42 tous ceux qui n’arriveraient pas à l’obtention.
      Vous êtes déplaisants, affligeants de raisonnement à court termes.
      Vous êtes « derrière l’avion » Air France, et le contrôle des Français vous dit que vous n’êtes pas autorisés à quitter le poste de cette manière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.