Accueil » Un Phenom 100 à Merville

Un Phenom 100 à Merville

L’école Amaury de la Grange a testé récemment le Phenom 100 d’Embraer. L’école étudie l’opportunité d’intégrer dans le cursus de formation des pilotes de lignes, un biréacteur léger.

A sa demande, l’école de pilotage Amaury de la Grange a pu évaluer en vol le Phenom 100 d’Embraer, le 18 avril dernier. Au programme : décrochages, virages à 45°, sortie de cabré, percée GNSS, remise de gaz en N-1, tours de piste… Les instructeurs qui ont eu la possibilité de prendre en main le biréacteur ont été séduits par les qualités de vol et l’homogénéité des commandes de l’avion d’affaires. Ils ont pu constater, au passage, que la transition...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

3 commentaires

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • par Ancien élève de l'EPAG

    Un Phenom 100 à Merville
    C’est justement en s’intéressant ce type de machines que l’EPAG sortira la tête du trou, il faut INVERSTIR pour élargir et rentabiliser l’activité de l’école.
    Parce que le Diesel42 ou le Baron c’est sympa pour passer le IR/ME (+ MEP pour le Baron), mais ça sert à rien pour passer une sélection chez Ryanair, la turbine c’est quand même plus utile.

    Répondre
  • Un Phenom 100 à Merville
    Yes, je vois mal les instructeurs de l’EPAG ne pas donner un avis favorable à l’intégration d’un tel avion dans la flotte, à l’exception de ceux qui ont conscience des réalités économiques de l’école!

    Répondre
  • Un Phenom 100 à Merville
    « L’idée est d’offrir aux stagiaires une première expérience sur réacteur », explique Michael Duval, instructeur à Amaury.

    et aux instructeurs!!!!!!!!!!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.