Accueil » Des vols à rallonge pour rejoindre l’Asie

Des vols à rallonge pour rejoindre l’Asie

L'Ukraine est interdite à tous les vols civils alors que l'espace aérien Russe est fermé aux compagnies occidentales. De quoi rallonger les vols pour les équipages (et les passagers !) en route vers l'Asie... © Air france

La fermeture de l'espace aérien pour les compagnies aériennes des 27 pays de l'Union Européenne, et une demi-douzaine d'autres, entrainent de lourdes conséquences en termes opérationnels. Le contournement de la Russie génère une augmentation des temps de vol et des coûts supplémentaires pour des compagnies déjà affaiblies par deux ans de pandémie.

En temps normal, des centaines de vols en route vers l’Asie transitent quotidiennement par l’espace aérien russe.  Selon Eurocontrol, à elles seules, les compagnies européennes opéraient 90 vols, quotidiennement, au-dessus du plus vaste État de la planète, avant le conflit en Ukraine. Pour les compagnies britanniques, c’était environ une douzaine de vols quotidiens.

Routes directes

Depuis l’Europe, les vols empruntaient les routes les plus directes : « Les routes sont calculées sur le principe de l’orthodromie », rappelle un pilote-enseignant à l’ENAC...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(1270) [1]=> int(3) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(1270) [1]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.