Accueil » Bizjets as usual

Bizjets as usual

par Gil Roy

Cette semaine, le président de la République a dévoilé son plan « France 2030 ». 30 milliards d’euros pour préparer, aujourd’hui, la France de demain. 4 milliards sont destinés à l’industrie aéronautique. Charge à elle de « produire le premier avion bas carbone ». « Bas carbone », pas hydrogène. A l’impossible nul n’est tenu !

A Las Vegas, où a eu lieu, cette semaine aussi, la convention annuelle...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(2) { [0]=> int(1509) [1]=> int(4415) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • L’aviation d’affaire va bien ? Tant mieux, je suis content pour elle, car elle maintient pas mal d’emplois (peu importe ce qu’en pensent les écolo-intégristes).

    Pour ce qui est de son avenir, pas besoin d’être fin analyste ou devin, un peu de logique suffit.

    Avant 2019, pour prendre l’avion, il fallait arriver à l’aérogare 3 heures avant le vol (trois heures d’un directeur ou d’un haut cadre, ça coûte des sous et l’attente vaut souvent plus cher qu’un vol privé) et s’imposer des contrôles toujours plus stricts.

    Maintenant, il faut en plus montrer un PCR négatif/preuve de vaccination, ce qui n’est pas sans poser de problèmes, puisque tous les pays ne reconnaissent pas les mêmes vaccins. D’ailleurs, le Canada par exemple vient de lancer une interdiction d’entrer dans un aéroport canadien, à quiconque n’est pas vacciné avec Moderna ou Pfizer. Le PCR ne suffit plus. Vous êtes vacciné Sinovac ou Sputnik, attendez vos deux doses avant de repartir… sauf si vous avez un jet

    En plus du vaccin, des limitations en bagages, il faut porter un masque pendant toute l’attente en aéroport + le vol. Cet été, j’ai passé avec mon fils près de 20 heures entièrement masqués à deux reprises, ce n’est pas une sinécure et j’aurais aimé avoir les moyens de me payer un jet. Rien que pour cela, je suis prêt à regarder les vols à vide des jets, même si ça reste très cher pour moi.

    D’années en années, des contrôles s’ajoutent pour les voyages en avion, mais aucun ne disparait. Un jour arrivera, où ce sera insupportable de voyager en avion – peut-être est-ce là un moyen supplémentaire de différencier les gueux des seigneurs… mais n’allons pas faire là du complotisme – et les jets privés seront la seule solution.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(1509) [1]=> int(4415) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(1509) [1]=> int(4415) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.