Accueil » Décès de Serge Dassault à 93 ans

Décès de Serge Dassault à 93 ans

C’est à la veille de l’ouverture du salon européen de l’aviation d’affaires à Genève (EBACE, 29-31 mai 2018), lors de la journée consacrée à la presse, que le décès de Serge Dassault a été annoncé par sa famille. C’est un avionneur passionné qui disparaît.

28.05.2018

Au salon EBACE (Genève), sur le stand Dassault Aviation, hommage à Serge Dassault décédé la veille de l'ouverture du salon de l'aviation d'affaires européenne dont il fut l'un des fondateurs. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Polytechnicien, Ingénieur, Industriel de l’armement, mais aussi patron de presse et homme politique : Serge Dassault aura marqué de son empreinte la seconde moitié du vingtième siècle en multipliant ses centres d’intérêt et son activité d’homme d’affaires. Sa famille a annoncé son décès cet après-midi, à son bureau du Rond Point des Champs Elysées, à la suite d’une défaillance cardiaque.

Patron à 61 ans

Serge Dassault était le fils de Marcel, créateur de Dassault Aviation. L’héritage avait sans doute été lourd à porter pour un homme qui n’avait pourtant pas cédé à la facilité en intégrant Polytechnique, puis en étant diplômé de Supaéro. Il avait ensuite fait ses gammes comme ingénieur au bureau d’études de la maison fondée par son père, avant d’en diriger les essais en vol à partir de 1955.

Le décès de Marcel Dassault en 1986 marque une rupture dans la carrière de Serge. A 61 ans, il débute véritablement une deuxième carrière. Tout d’abord en prenant les commandes de Dassault Industries, puis en entamant une carrière politique qui le verra notamment devenir maire de Corbeil-Essonnes puis sénateur. En 2004 il prend le contrôle du groupe Le Figaro et devient patron de presse.

Le goût de l’innovation

Toujours porté par son goût pour l’innovation et la haute technologie, il suivait avec intérêt les programmes en cours chez Dassault Aviation, et notamment le développement des nouveaux Falcon et du démonstrateur Neuron. Jusque dans un passé récent, il participait au lancement du salon de l’aviation d’affaires, que ce fut aux USA, ou en Europe. C’est la veille de l’ouverture d’EBACE 2018, salon qu’il avait contribué à implanter en Europe, que Serge Dassault est décédé.

Frédéric Lert

 

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense.

9 commentaires

  • Roland M___

    Bien sur, on ne parlera pas des multiples affaires pour lesquelles il a été condamné :
    Corruption, fraude fiscale et soupçons d’achat de votes : les « affaires Dassault »
    Mort le 28 mai, l’industriel français avait eu, à plusieurs reprises, des démêlés avec la justice.
    LE MONDE | 29.05.2018 à 17h44 • Mis à jour le 29.05.2018 à 17h52 | Par Les Décodeurs
    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/05/29/corruption-fraude-fiscale-et-soupcons-d-achats-de-votes-les-affaires-dassault_5306547_4355770.html
    Classé parmi les dix premières fortunes françaises, l’industriel et responsable politique Serge Dassault est mort, lundi 28 mai, à l’âge de 93 ans. Son parcours avait notamment été entaché d’affaires de blanchiment, clientélisme et fraude fiscale. Retour sur les démêlés du milliardaire avec la justice.
    Lire aussi :   Mort de Serge Dassault, ancien sénateur et industriel de l’aéronautique
    1998 : l’affaire Agusta-Dassault
    De quoi s’agit-il ?
    La société Electronique Serge Dassault a été accusée de corruption active, c’est-à-dire d’avoir versé des pots-de-vin à hauteur de 60 millions de francs à des responsables du Parti socialiste belge, afin de remporter un contrat d’un milliard de francs portant sur la modernisation des avions de l’armée belge et sur l’achat d’hélicoptères de combat.
    Quelle issue judiciaire ?
    En 1998, l’industriel français Serge Dassault était condamné à deux ans de prison avec sursis par la justice belge. En 2005, la Cour européenne des droits de l’homme a, cependant, jugé que ce procès était inéquitable, estimant que Serge Dassault n’avait pas été entendu par la juridiction compétente.
    Lire aussi : La Belgique est condamnée pour le procès Agusta-Dassault
    2009 : Fraude électorale à Corbeil-Essonnes
    De quoi s’agit-il ?
    Serge Dassault avait été mis en examen en avril 2014 pour « achat de votes », « complicité de financement illicite de campagne électorale » et « financement de campagne électorale en dépassement du plafond autorisé ».
    Cela renvoyait aux conditions dans lesquelles s’étaient déroulées les élections municipales entre 2008 et 2010 à Corbeil-Essonnes, gagnées – mais ensuite annulées – par Serge Dassault, puis par son bras droit, Jean-Pierre Bechter.
    Lire aussi :   Jean-Pierre Bechter, maire de Corbeil-Essonnes, mis en examen
    En juin 2009, le Conseil d’Etat avait annulé le scrutin de mars 2008 et prononcé l’inéligibilité d’un an de Serge Dassault, élu pour la troisième fois. Il avait considéré que « l’existence de dons d’argent par le maire sortant à des habitants de la commune était établie », ajoutant que « cette pratique persistante, y compris pendant la période électorale, avait pu affecter la libre détermination des électeurs et altérer la sincérité du scrutin. »
    Lire aussi :   A Corbeil-Essonnes, « Serge Dassault a perverti la démocratie »
    Quelle issue judiciaire ?
    L’affaire, en ce qui concerne Serge Dassault, n’avait pas dépassé la mise en examen. L’intéressé contestait les faits qui lui étaient reprochés : « Je n’ai jamais acheté une seule voix. Jamais. J’ai donné de l’argent pour que les gens travaillent, se débrouillent. J’ai été mis en examen parce que des gens ont menti. C’est honteux, minable », déclarait-il fin 2015.
    Lire aussi :   Le « système Dassault » raconté de l’intérieur
    2017 : deux millions d’euros d’amende et cinq ans d’inéligibilité pour comptes cachés à l’étranger
    De quoi s’agit-il ?
    En juillet 2016, Serge Dassault était poursuivi pour blanchiment de fraude fiscale. Il était accusé d’avoir dissimulé des dizaines de millions d’euros (31 millions d’euros en 2006 et 12 millions en 2014) sur quatre comptes essaimés entre les îles Vierges, le Luxembourg et le Lichtenstein.
    Quelle issue judiciaire ?
    En février 2017, Serge Dassault – qui est alors toujours sénateur (LR) de l’Essonne – est condamné à cinq ans d’inéligibilité et deux millions d’euros d’amende.
    Le tribunal de Paris avait alors estimé que « l’ampleur de la fraude et sa durée » justifieraient « une peine d’emprisonnement ferme » avant d’avancer qu’une telle sanction n’aurait « aucun sens », en raison du « grand âge » de l’industriel milliardaire.

    • claudine.clostermann

      Certes, Roland M, vous avez probablement des preuves, des documents compromettants, des accusations pertinentes envers Serge DASSAULT, je ne conteste pas car j’ai écrit précédemment que tout ce contexte médiatique ne me concernait pas. Je veux seulement dire qu’aux obsèques de Pierre CLOSTERMANN, il y avait des centaines de personnes dans l’église des Invalides qui sortaient indifférentes en me regardant complètement bloquée en haut des trois petites marches, passaient à coté de moi en ignorant ma jambe gauche dans une gouttière et ma main droite dans un plâtre avec pour seul soutien une canne anglaise dont le bout se serait incrusté entre les pavés disloqués de la Cour des Invalides. Le seul qui m’a proposé son aide, ce jour là, fut un homme dont je n’avais pas vu le visage (car je regardais mon pied et le bout de ma canne anglaise) et ce n’est qu’en arrivant à destination pour lui exprimer mes remerciements que je me suis retournée vers lui. C’était Serge DASSAULT….alors, sur des centaines de personnes présentes (y compris mon fils qui m’avait aidé à l’aller mais pas au retour), le seul qui m’a tendu le bras pour m’aider à avancer, a été Serge DASSAULT. Cela, je ne l’oublierai jamais. Quelques jours plus tard, j’ai téléphoné à son cabinet et sa secrétaire à qui j’ai confié mon aventure et la transmission de mes remerciements m’ a répondu: « Cela ne m’étonne pas, M. DASSAULT est ainsi, il aide toujours les personnes en difficultés »…..Alors, sur le fond de votre analyse concernant ce grand homme, je ne prononce pas, mais sur sa forme altruiste, je vote pour.

    • Grisez Ph

      Monsieur M , quand vous arriverez -je l’espère le plus tard possible – au Paradis des aéronauticiens , vous verrez devant vous …une Balance .
      Et là ,on pèsera vos plus , et vos moins .
      Et vous devez donc penser , pour augmenter vos plus (charité et tolérance ) , que cet industriel a rendu plus de services à la Nation qu’il n’a été fautif de ..tout ce que vous évoquez , dont une partie est à prouver sans doute . Alors , pour moi , je masse totalement sur les moins , et regarde la balance pencher du bon côté . Comme pour d’autres …mais « c’est une autre histoire « .

  • claudine clostermann

    Ceci est une petite anecdote simplement pour valoriser la mémoire de Serge Dassault.
    Aux obsèques de Pierre CLOSTERMANN à l’église des Invalides, je suis venue avec la jambe gauche dans une gouttière et la main droite dans un plâtre, autant dire que le déplacement m’était difficile. J’étais bloquée en haut des trois marches de sortie de l’église après la cérémonie et j’avais devant moi les pavés d’époque de la cour des Invalides….avec les cannes anglaises dont je n’en tenais qu’une, impossible.
    J’étais paralysée, je ne pouvais plus avancer quand un homme, dont je n’avais pas regardé le visage m’a dit: « Je vais vous aider, j’ai eu la même chose que vous récemment ». Il me prend par le bras gauche et me conduis jusqu’à la famille car c’était ma destination dans la cour des Invalides. Là seulement à l’arrivée, je me retourne vers lui et regarde son visage….c’était Serge DASSAULT. Je n’oublierai jamais cette assistance et ce geste humanitaire. Ceci sera mon plus grand remerciement à ce grand homme….le reste médiatique ne me concerne pas.

  • ESCLAFIT Pierre

    Patron de presse politiquement correct….

  • Grisez Ph

    Pour moi ,au début , vu du Maroc , c’était La France , avec des noms comme OURAGAN ( Gloire à lui , après les engins US , British …) , (Flamand , ok ) , et puis Mystère / Rozanof , Mirage – III ,IV , … etc …
    Encre un Grand qui nous quitte …

    • Garcia

      Bonsoir,
      Quel est le rapport entre l’Ouragan, les Mystère, les Mirage III et IV et Serge Dassault ?
      D’avance merci pour vos éclairages…

      • Jean-Mi

        Serge Dassault était alors directeur des essais en vol de la maison…

      • Grisez Ph

        Quand on reçoit un Pareil Héritage , … on prend TOUT !
        Et pour moi (qui ai dépensé presque tout mon potentiel de vol ) ,Dassault , c’est aussi bien Marcel ,que sa descendance , ses collaborateurs éminents (j’en ai cité un célèbre ) , ses entreprises (bravo Catia ) ,… je ne vois donc pas pourquoi …saucissonner (bien que ce soit un produit bien de chez nous , et que j’aime ! lol)
        Reste à espérer que les enfants ne feront pas comme « certains autres »…et sauront organiser leur emprise sur ce bijoux technologique laissé par leur père .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.