Accueil » Netjets double la mise sur l’Embraer Phenom 300E

Netjets double la mise sur l’Embraer Phenom 300E

La compagnie américaine Netjets, le N°1 mondial de l’aviation d’affaires en propriété partagée, vient de signer un nouvel accord avec Embraer pour l’acquisition supplémentaire de 100 Phenom 300E. L'aviation d'affaires tire son épingle du jeu. La crise du COVID lui ouvre de nouveaux horizons.

12.10.2021

Le Phenom 300E séduit la clientèle de Netjets par sa taille et ses capacités (jusqu'à 6 passagers, une autonomie de vol de 4H.) © Embraer

Au prix catalogue, ces 100 appareils (couverts par un contrat de service avec Embraer) représentent un montant de 1,2 milliard de dollars. Les premières livraisons sont prévues pour au deuxième trimestre 2023 pour des mises en service en Europe et aux États-Unis. En 2010, Netjets avait déjà commandé 50 appareils du même type et 75 en option. Modèle d’entrée de gamme, le Phenon 300 fait partie des avions les plus demandés par sa clientèle précise Netjets.

Le Phenom 300E plus rapide

Un type d’appareil qui n’a pas vraiment connu la crise COVID, alors que l’activité du secteur aérien a chuté de 60 % en 2020, le nombre d’avions d’affaires en location n’a cessé d’augmenter en 2020 (+20%). Une alternative qui s’est avérée plus rassurante pour les clients en période de crise, avec des vols directs et flexibles et en petits comités.

Embraer livre son 600ème Phenom 300

Cette année, l’assouplissement des restrictions de voyage et l’attrait des vols privés ont entraîné une augmentation inattendue de l’aviation d’affaires, avec un trafic en hausse par rapport aux niveaux de 2019. Sur l’été 2021, les petits jets de 4 à 6 places comme le Phenom 300 ont par exemple été très prisés pour les courtes distances en France et en Europe. Au Bourget, premier aéroport d’affaires d’Europe, selon l’Association européenne de l’aviation d’affaires (EBAA), le Sud de la France a été plébiscité mais aussi les grandes destinations touristiques européennes traditionnelles comme l’Espagne, où le trafic d’affaires a progressé de 12 % en mai, 6 % en juillet et 30 % en août, comparé à 2019.

On peut s’attendre à d’autres annonces de commandes cette semaine alors que le salon NBAA 2021 débute ce 12 octobre à Las Vegas. L’agence Reuters rapporte même que la demande en aviation d’affaires pourrait dépasser les capacités de productions… Le fournisseur américain Honeywell anticipe même une hausse de +50% en heures de vols comparé à 2020… Selon les experts, le nombre de livraisons de jets d’affaires pourrait atteindre les 700 cette année…

Jérôme Bonnard

Netjets se projette dans l’aviation d’affaires supersonique

Le premier Phenom 300E version Porsche

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Jérôme Bonnard

chez Aerobuzz.fr
Journaliste polyvalent, à la fois rédacteur et vidéaste, Jérôme a couvert tous types d'actualités en France comme à l'étranger et a été co-finaliste du Prix Albert Londres en 2012 pour sa couverture du conflit Libyen. Il est surtout passionné par tout ce qui vole depuis son plus jeune âge et pilote sur ULM 3 axes. Il écrit pour Aerobuzz.fr depuis 2018 et consacre la plus grande partie de ses activités au monde aéronautique en réalisant aussi des films.

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.