Accueil » Première pour le Falcon 8X en Afrique du sud

Première pour le Falcon 8X en Afrique du sud

Dassault Aviation présente son modèle haut de gamme Falcon 8X pour la première au salon African Aerospace and Defence (AAD) Expo à Johannesburg (19-23 septembre 2018). L’avionneur français mise sur le marché africain de l’aviation d’affaires.

17.09.2018

Le Falcon 8X de Dassault sera une des vedettes du salon AAD2018 qui se tiendra du 19 au 23 septembre 2018 sur la base aérienne Waterkloof, dans la région de Johannesburg (Afrique du sud). © Dassault Aviation

Dassault note, depuis quelques temps, un regain d’intérêt pour les Falcon 900 d’occasion en Afrique, ainsi que pour le Falcon 7X dont l’atout est son rayon d’action. Avec son autonomie de 5.950 NM (11.020 km), le triréacteur permet de relier la plupart des capitales africaines à l’Europe et en particulier aux aéroports les plus contraints comme London City ou Gstaad. Sans minimiser les difficultés à conclure des ventes sur le marché africain, qu’il s’agisse d’avions neufs ou d'occasion, Olivier Villa, vice-président...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.