Accueil » Avec le Rotax 915iS, l’Elixir montre ses muscles

Avec le Rotax 915iS, l’Elixir montre ses muscles

Elixir Aircraft a dévoilé la version musclée de l'Elixir équipé du moteur Rotax 915iS à l'occasion du salon Aero 2022. © Fabrice Morlon/Aerobuzz.fr

Associées au 140 chevaux du moteur, Rotax 915iS Turbo plusieurs modifications apportées au capot moteur, aux ailes, ailerons et jusqu'au cockpit offrent au biplace d'Elixir Aircraft une vitesse de croisière de 158 kts. Les tests sont en cours en vue d'une prochaine certification.

« Nous positionnons clairement l’Elixir 915 entre l’ULM haut de gamme et le Cirrus » annonce Cyril Champenois, co-fondateur d’Elixir Aircraft. Avec les performances du 915iS, l’avionneur rochelais vise sans ambiguïté le marché européen mais aussi les États-Unis.

Pour accueillir une nouvelle motorisation et accompagner un gain de puissance de 40%, l’Elixir a dû subir plusieurs modifications. Le capot moteur a été pourvu d’une entrées d’air supplémentaires et d’une place pour l’inter-cooler du moteur Rotax. La surface des ailerons a été augmentée de 40% et, si elle demeure similaire dans sa structure à la version 100 ch, l’aile du 915 a été pourvue, comme les Cirrus, de « DLE » dans le prolongement de la barrière à couche limite, de manière à améliorer sa résistance au décrochage et aux départs en vrille.

D’autre part, des winglets plus hauts et plus longs ont été installés, ajoutant 50 cm à l’envergure qui atteint 8,94 m contre 8,48 m pour l’Elixir 912iS.

D’une masse maximale au décollage à 630 kg sur le 100 ch, avec un moteur plus lourd, l’Elixir 915iS passe à 660 kg.

La planche de bord a elle aussi été modifiée. Deux Garmin G3X Touch ont été installés qui remplacent le G3X central dans la version 100 ch. Un pilote automatique prend également place à bord de la nouvelle version de l’Elixir. Pour Elixir Aircraft, cette nouvelle planche de bord préfigure la prochaine version IFR de l’Elixir.

PuissanceVitesseDistance franchissableConsommation
80,00%158 kts473 NM36 L/h
75,00%150 kts578 NM27 L/h
50,00%130 kts711 NM18 L/h

Depuis l’été 2021, Elixir Aircraft est engagé dans une campagne de tests en vue de la certification. Les configurations d’aile et du capot moteur sont figées. L’avionneur rochelais étudie également le prix de son nouveau biplace.

Avec son nouvel Elixir, l’avionneur vise à la fois des missions de voyage et d’instruction, pour des durées comprises entre 2 heures et 2h30.

 » Ce nouvel Elixir une étape importante pour Elixir Aircraft » commente Arthur Léopold-Léger, co-fondateur d’Elixir Aircraft : « nous poursuivons dans nos réflexions de futures versions. »

Travaillant en partenariat avec Turbotech, Elixir Aircraft travaille sur une version turbinisée de l’Elixir qui devrait être présentée en juin 2022. L’avionneur se donne six ans pour certifier cette version de l’Elixir et ambitionne une autonomie de 90 minutes. Avant de mettre en œuvre de l’hydrogène, la turbine équipant l’Elixir devrait tourner au carburant d’aviation durable.

Pour l’heure, huit Elixir 912iS ont été livrés et le carnet de commandes de l’avionneur rochelais s’élève à 40 exemplaires fermes dont 15 pour des écoles de pilotage. En 2022, Elixir Aircraft espère livrer 22 avions.

Fabrice Morlon

Fabrice Morlon

Après des études de lettres, Fabrice Morlon s’oriente vers le journalisme. Il a fondé l'agence de communication Airia en 2013. Pilote privé, il a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Fabrice Morlon a, principalement, en charge l’aviation légère, l’avionique et les équipements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.