Accueil » Daher livre son 1000ème TBM

Daher livre son 1000ème TBM

En 30 ans, Socata d’abord, puis Daher depuis 2008, ont livré 1.000 TBM. L’événement a été célébré sur le site internet du constructeur, depuis la ligne d’assemblage final de Tarbes. Daher fait avec la pandémie. Il prévoit néanmoins de produire une quarantaine de TBM en 2020.

22.09.2020

Le millième TBM, un TBM 940 équipé de la suite avionique Garmin G3000, de la monomanette et du système d'atterrissage de secours, survolant les installations de Daher à Tarbes. © Daher

Le 1.000ème TBM, un « 940 », s’est envolé de Tarbes, le 22 septembre 2020, au lendemain de sa livraison officielle, vers les USA. Presque trente ans, jour pour jour, après la livraison du tout premier. C’était un « 700 ». A l’époque, Socata avait marqué le coup, en choisissant le salon de l’aviation d’affaires américain, à la Nouvelle-Orléans. Le premier client était allemand, mais le marché visé était américain.

30 ans plus tard, l’Amérique du nord représente 80% de la flotte mondiale, et c’est aussi, aux USA, que se trouve la plus importante communauté de propriétaires de TBM. Le terme de « communauté » n’est pas usurpé. L’association américaine de pilotes propriétaires de TBM compte à ce jour 305 membres qui entretiennent une véritable « TBMmania ». Le TBM est l’avion qui colle le mieux à leur style de vivre, à leur manière de gérer leurs affaires.

Le cahier des charges élaboré au milieu des années 80 par le français Socata et l’américain Mooney avait parfaitement cerné les besoins des prospects et défini les caractéristiques du futur avion. Le TBM (TB pour Tarbes, M pour Mooney) a été positionné entre les bimoteurs à pistons obsolètes et les biturbopropulseurs onéreux, avec l’objectif de rivaliser avec les jets. Et c’est ainsi qu’en 1987, au salon du Bourget, Socata a dévoilé son projet de monoturbopropulseur de 700 ch pressurisé. Il pouvait accueillir 7 passagers.

Le prototype du TBM 700 a effectué son premier vol, le 14 juillet 1988. Le 31 janvier 1990, le TBM 700 devient le premier monoturbopropulseur pressurisé certifié au monde. 30 ans plus tard, il demeure le plus rapide de sa catégorie (330 kts) et il reste à la pointe de la technologie.

En 30 ans, en effet, huit modèles se sont succédé. Dans la foulée du « 700 », il y a eu le « 700B » (1997) avec sa porte cargo, le « 850 » offrant dans un premier temps (2006) un gain de 150 ch et dans un second (2008) l’intégration de la suite avionique Garmin G1000. En 2014, Socata lance le TBM 900 avec une aérodynamique optimisée et une remise à jour des systèmes. Une nouvelle base pour intégrer les innovations à venir : le Garmin G3000 tactile pour le « 930 » (2016), le G1000NXi (2017) pour le « 910 » et l’automanette (2019) pour le « 940 ».

La dernière innovation en date (2020) est le système d’atterrissage de secours automatique (Garmin HomeSafe) qui vient d’être certifiée sur le TBM 940 et que Daher a l’intention de proposer en retrofit sur les modèles antérieurs. Nicolas Chabbert, le directeur de la division avion de Daher, l’a annoncé lors de la cérémonie du 1.000ème TBM.

En 30 ans, Daher a livré 324 TBM 700, 338 TBM 850 et 338 TBM 940. Désormais, l’essentiel des ventes porte sur le modèle haut de gamme TBM 940 intégrant toutes les options. Il est proposé à 4,5 M$. En 2020, Daher espère livrer 42 ou 43 avions (contre 48 en 2019), à condition que les fournisseurs suivent. La crise sans précédent à laquelle est confrontée l’industrie aéronautique a contraint la supply chain à se mettre en mode survie.

Le 1.000ème TBM livré le 21 septembre 2020, était le 20ème de 2020. Daher doit donc en livrer plus de 20 sur les trois derniers mois de l’année. Reste à savoir si les fournisseurs pourront suivre. En ce qui concerne les clients, ils sont là, et fidèles.

Gil Roy

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

5 commentaires

  • djac64
    Jacques Lordon

    Belle aventure technique, industrielle et humaine à laquelle j’ai eu l’honneur de contribuer pendant de nombreuses années.
    Les SOCATA, devenus Daher en 2009, sont les acteurs clés de la réussite de ce magnifique avion, mais il faut aussi y associer Pratt & Whitney Canada, authentique partenaire de toujours, Garmin brillant fournisseur de l’avionique depuis 2008 et tout le réseau de sous-traitants et fournisseurs, dont certains, sceptiques au début du programme, sont devenus des soutiens indéfectibles.
    Et comme l’écrit Gil, la communauté des Clients TBM est une autre composante essentielle de son écosystème et pas la moindre. Fidèle, enthousiaste, exigeante aussi, elle pèse dans les choix d’évolutions du produit et a toujours tiré les équipes de l’entreprise vers le haut.
    Longue vie au TBM, avion Français devenu une référence mondiale dans la « petite » aviation d’affaires !

  • Dans le même temps, voir même plus court, le PC-12 en est à plus de 1700 exemplaires. Est-ce le même créneau commercial ?
    Bons vols.

  • patrico delmondo

    Waouhhh ! Voilà ici sur vos pages la réussite d une tres belle et grande entreprise aéronautique régionale!
    dont l actualité économique Nationale ne parle rarement ! Et je ne parle pas de nos Politiques ! Focalisés sur le sauvetage , les financements, ou le regard surtout vers d autres domaines !
    Bravo Daher et à votre personnel ultra compétent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.