Accueil » Des Air Tractor Fireboss pour l’Europe dès 2023

Des Air Tractor Fireboss pour l’Europe dès 2023

Le Fire Boss, version amphibie de l'AT-802F, est déjà très présent en Europe, en Espagne, en Suède et en Croatie notamment. © F. Marsaly/Aerobuzz.fr


Lors de son discours sur l'état de l'Union ce 14 septembre 2022, la Présidente de la Commission Européenne Ursula von der Leyen a évoqué la situation critique rencontrée face aux feux de forêt cet été. La décision a été prise de doubler la taille de la flotte de bombardiers d'eau à disposition de l'Europe dès l'an prochain en passant commande d'avions bombardiers d'eau légers.

La flotte de bombardiers d’eau européenne est aujourd’hui constituée de Canadair mis à disposition par la Croatie, l’Espagne, l’Italie et la Grèce, de Fire Boss mis à disposition par la Suède, et d’un hélicoptère bombardier d’eau dans le cadre du programme RescEU. La France contribue aussi avec un Dash 8 mais l’intervention en Algérie en août 2021 a démontré que les CL-415 pouvaient aussi être mobilisés. Au total, c’est une douzaine d’aéronefs qui peuvent être ainsi redéployés à la demande de l’Europe en cas de besoin. Cet été, la France a été amenée par deux fois, à activer ce processus de secours.

Au printemps dernier, De Havilland Canada a annoncé le lancement du DHC-515 grâce à 22 intentions de commandes provenant d’opérateurs européens. Il est vite apparu que 12 de ces avions pourraient être financés par la Commission Européenne pour étendre les capacités du dispositif RescEU et en plaçant ces appareils deux par deux en Croatie, en Espagne, en Italie, au Portugal, en Grèce et en France au sein des flottes nationales.

Néanmoins, le temps que les intentions de commandes se transforment en contrats de vente, que la production industrielle se lance et que les avions sortent des chaînes de Calgary, il va s’écouler quelques années au cours desquelles le risque de feux de forêt ne s’estompera pas.

Dès lors, des solutions intérimaires s’imposaient d’où la déclaration suivante :

Cet été, nous avons envoyé des avions de Grèce, de Suède ou d’Italie pour combattre les incendies en France et en Allemagne. Mais comme ces évènements deviennent plus fréquents et plus intenses, l’Europe aura besoin de plus de capacités. C’est pourquoi aujourd’hui, j’annonce que nous allons doubler notre capacité de lutte contre les incendies au cours de l’année prochaine. L’Union européenne achètera dix avions amphibies légers et trois hélicoptères supplémentaires pour compléter notre flotte.

Discours sur l’état de l’Union de la présidente Ursula von der Leyen, Bruxelles, 14 septembre 2022

A ce jour, le type d’appareil choisi n’a pas été précisé mais en ce qui concerne les amphibies légers, il ne peut s’agir que d’Air Tractor Fire Boss, le seul appareil de ce genre en production, livrable rapidement pour un budget raisonnable et qui a rendu de bons services en Bretagne cet été.


Daniel Puglisi, du service de presse de la commission européenne nous précise :

S’appuyant sur les actifs déjà disponibles, la flotte de transition de rescEU à partir de 2023 comprendrait : 10 avions amphibies moyens (type Canadair), 12 avions plus légers (type Air Tractor) et 4 hélicoptères de transport moyen/lourd.

Cela garantirait une réponse plus rapide et plus robuste de l’UE aux incendies de forêt pour aider jusqu’à ce que la flotte permanente de rescEU soit opérationnelle entre 2026 et 2030, tout en donnant aux États membres la possibilité de se familiariser avec ces types d’avions.

Ainsi donc, il s’agit d’une solution transitoire en attendant la livraison des avions « type Canadair » qui reste à formaliser et à réceptionner justement entre 2026 et 2030.

Où ces avions légers amphibies seront basés hors-saison ? Par qui et comment seront-ils exploités ? Et que deviendront ces appareils lorsque la dotation des avions amphibies moyens seront en service ? Il reste encore bien des interrogations sur ce dossier mais on notera la célérité de la réponse Européenne.

Frédéric Marsaly





Frédéric Marsaly

Frédéric Marsaly, passionné par l'aviation et son histoire, a collaboré à de nombreux média, presse écrite, en ligne et même télévision. Il a également publié une douzaine d'ouvrages portant autant sur l'aviation militaire que civile. Frédéric Marsaly est aussi le cofondateur et le rédacteur en chef-adjoint du site L'Aérobibliothèque.

4 commentaires

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Le fire boss écope-t-il en hydroplanage ou doit il être statique sur L’eau pour le faire ?

    Répondre
  • Enfin, c’est la solution que j’ai suggérée il y a quelque temps, raisonnable, et rapide, mais maintenant, l’Europe est une chose, mais la France nous concerne au plus haut point, Et nous devrions nous même acquérir une dizaine de d’Air Tractor sur flotteurs immédiatement pour les pré-positionner à proximité des lieux à risques, notamment en Aquitaine, et dans le centre, …Ces avions, pour qu’ils soient efficaces doivent évoluer par deux, idéalement par trois… pour le prix d’un Canadair, vous pouvez avoir en moyenne 8 Air Tractor.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.