Accueil » Elixir passe en catégorie supérieure

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Elixir passe en catégorie supérieure

En passant à une certification CS-23, le biplace français développé par Elix Aircraft affirme une ambition supérieure en catégorie biplace qui lui ouvre les portes de nouveaux marchés. VFR de nuit, IFR, remotorisation, augmentation de la charge utile pour une version avec autonomie extrême, ouverture directe à un plus grand nombre de pays… les avantages sont multiples.

18.04.2018

Compte tenu de ses performances, l'Elixir se serait rapidement senti à l'étroit dans la CS-LSA, d'où le choix de le certifier CS-23 pour lui permettre de nouvelles possibilités. © Gabriel Gavard / Aerobuzz.fr

L’édition 2017 d’Aero a été marquée par l’avènement de la certification CS-23 Amendment 5 de l’EASA, dite « réécrite« , et concernant désormais l’ensemble de l’aviation générale au-dessus du LSA.

L’installation de ce cadre réduisant l’administratif, les délais et coûts, a été très favorablement accueillie par la GAMA et plusieurs producteurs, dont Piper et Pipistrel, qui louaient d’ores et déjà ses futurs bienfaits. La nouvelle certification est entrée en vigueur en août 2017, en parallèle à la Part-23 Rewtrite étasunienne.

A priori, cette amélioration réglementaire intéresse les catégories des quadriplaces et au-delà. Entre autres machines, le Panthera de Pipistrel profite d’un bien meilleur contexte d’évolution réglementaire. Les biplaces non ULM semblaient peu concernés, puisque répondant tous, ou presque, au cadre de la CS-LSA, que nous avions vu lentement s’améliorer au fil des éditions d’Aero.

Un horizon élargi

L’annonce aujourd’hui par Elixir Aircraft de l’évolution en CS-23 de la certification de son biplace marque l’exigence supérieure de l’avionneur rochelais. On se souvient qu’il avait commencé avec une certification CS-VLA, permettant entre autre le VFR de nuit. Le virage obligé en CS-LSA, classe d’aviation de loisirs, avait forcément restreint son horizon.

Le passage à la nouvelle certification d’aviation générale ne l’ouvre pas seulement à l’IFR. Il garantit le plus haut standard pour l’école, le voyage et le travail aérien (remorquage, …). La CS-23 annulant la limitation à 600 kg, la capacité d’emport et le confort (climatisation, …) pourront être améliorés.

C’est il y a huit mois que l’équipe d’Elixir Aircraft a « upgradé » son programme de certification mené par Hugues le Cardinal auprès de l’EASA. La délivrance du précieux sésame est programmée pour cet hiver.

Des offres efficaces

Au terme d’une nouvelle campagne d’essais, Elixir Aircraft communique quelques avancements du prototype (étanchéité entre la profondeur et le tab, système de refroidissement, retour au neutre de la direction). Ses propositions commerciales attractives (pré-réservation récupérable de 2.500€, offre de location à 70€/h avec une disponibilité à 100%) participent à un intérêt remarquable du marché : pas moins de 25 précommandes sont enregistrées, dont deux en Grande-Bretagne et deux aux USA, qui concernent autant des centres de formation que des privés.

L’évolution en CS-23 provoque un retard sur le planning initial. La délivrance du précieux sésame n’étant pas attendue avant cet hiver, le lancement en production de l’Elixir est décalé au premier semestre 2019.

Gabriel Gavard

 

La britannique Airways Aviation mise sur le biplace-école d’Elixir Aircraft

A propos de Gabriel Gavard

chez Aerobuzz.fr
Pilote avion et ULM depuis 1984, c’est par la construction amateur et les revues techniques (Fox-Echos, qu’il a créée, puis Experimental dont il sera rédacteur en chef) que Gabriel Gavard a abordé la presse aéronautique en 1994. Rédacteur en chef d’Aviasport de 2005 à 2011, collaborateur à Aerobuzz.fr depuis 2012, il est également depuis avril 2017 rédacteur en chef d’ULM-Info.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.