Accueil » Évaluer le poids de l’aviation générale en Europe

Évaluer le poids de l’aviation générale en Europe

En partenariat avec IAOPA-Europe (pilotes-propriétaires d’avions) et l’EBAA (professionnels de l’aviation d’affaires européenne), GAMA (constructeurs d’aviation générale) lance une vaste enquête à l’échelle de l’Europe, auprès des pilotes et des opérateurs, pour cerner les contours de l’aviation générale européenne. Les premiers résultats seront rendus publics au salon Aero de Friedrichshafen en avril 2019.

22.12.2018

Pour GAMA, cette enquête peut être un moyen de réduire la pression de la réglementation sur l'industrie de l'aviation générale.© Gil Roy / Aerobuzz.fr

L’aviation générale européenne a décidé de compter ses troupes. Pour peser sur son avenir et éviter de subir les décisions des autorités, c’est un passage obligé estiment les instances représentatives, à commencer par GAMA (General Aviation Manufacturers Association) qui regroupe les constructeurs d’aviation générale, et en particulier les européens de plus en plus nombreux au sein de cette association née outre-Atlantique, à forte culture nord-américaine. GAMA possède un savoir-faire en matière de négociation avec l’administration et de lobbying auprès des parlementaires qui fait défaut aux européens divisés.

GAMA déplore qu’il n’existe pas en Europe des données statistiques sur la flotte d’aviation générale qui permettent des analyses économiques et des études sur la sécurité. « Jusqu’à présent, la plupart des analyses concernant l’aviation générale reposent sur des estimations et des analyses d’experts, ce qui est loin d’être idéal et constitue l’une des principales raisons d’un niveau élevé de réglementation excessive dans l’industrie de l’aviation générale. », déclare GAMA.

Certes la FAA (Federal Aviation Administration) aux USA et l’EASA (Agence européenne de la sécurité aérienne) en Europe ont entrepris d’alléger le carcan réglementaire, mais l’évolution est lente et les décisions ne vont pas forcément dans le sens voulu par les administrés. L’aviation générale doit se compter pour peser dans la balance.

En 2014, l’IAOPA (International Council of Aircraft Owner and Pilot Associations) avait effectué une première enquête sur l’aviation générale européenne. 1.500 opérateurs et 3.500 pilotes avaient répondu. Cette étude n’ayant pas été réactualisée, elle est obsolète.

GAMA, avec la force de frappe qui est la sienne, a décidé de prendre le relai, et de tenter à son tour de réaliser une grande enquête en s’associant à l’IAOPA, mais également à l’EBAA (European Business Aviation Association) qui regroupe les professionnels de l’aviation d’affaires à l’échelle européenne. L’EBAA est l’organisatrice du salon EBACE de Genève.

L’enquête de GAMA repose sur un questionnaire en ligne de 54 questions. Il est de l’intérêt de chacun de prendre le temps d’y répondre. La date limite a été fixée au 31 janvier 2019. Et si vous profitiez de la trêve des confiseurs pour participer à cette grande enquête…

Gil Roy

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

4 commentaires

  • Woodplane

    Ce genre de sondage ne sert à rien.
    De toute manière nous n’aurons ni résultat ni analyse.

  • PAGNON

    Bonjour,
    ET LES AEROCLUBS IGNORES ? Aéroclub de Montélimar Porte de provence

  • Bonjour.
    J’essaie de remplir le questionnaire du GAMA.
    Il semble impossible de donner des renseignements pour deux avions différents
    (1 DR400 120 cv 100LL et 1 DR 400 135 CDI JETA1).
    Quelle est l’adresse mél pour contacter GAMA et remplir correctement le questionnaire?
    Merci
    Luc Gramsch
    vice pdt A/C AVL AUBENAS
    06 30 20 66 37

  • CYRBAE

    Je viens de (tenter de) me lancer dans l’enquête évoquée dans l’article plus haut. Dès le début tout se passe comme si elle s’adressait aux propriétaires d’avions seulement….
    Est ce le but ou l’objectif est-il de recenser / identifier / connaitre le secteur de l’aviation générale sous l’oeil de ses pratiquants en général ou bien sous le seul angle des propriétaires / opérants ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.