Accueil » Aviation Générale » J.B. DJEBBARI / Fidèle à ses racines

J.B. DJEBBARI / Fidèle à ses racines

avent-bg03

© Aerobuzz.fr

Jean-Baptiste Djebbari, ministre des Transports, fait partie des 24 hommes et femmes retenus par Aerobuzz.fr au titre de la personnalité de l’année aéronautique 2021. Le choix final vous appartient. A vous de voter entre le 25 et le 31 décembre 2021, sur Aerobuzz.fr.

J.B. DJEBBARI...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

18 commentaires

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(5969) } array(1) { [1]=> int(5969) }
  • Mr Djebbaril a fait ce qu’il pu dans des circonstances sanitaires et économiques mondiales catastrophiques impactant terriblement le transport aérien. Je voterai pour ce jeune ministre courageux .

    Répondre
  • Pour répondre à Dan qui dit:
    « Quelle drôle d’idée. Qu’à donc fait monsieur Djebbari pour mériter cet honneur? L’aviation commerciale est en soins palliatifs, l’industrie aéronautique se pose des questions sur son avenir quant à l’aviation générale elle est à l’agonie après deux années de restrictions insensées et l’avgas à 2,30 euros. Le tout sous la pression incessante des écologistes, les nouveaux évangélistes de la planète bleue.
    Mais qu’à-t-il donc fait, à part une brillante carrière politique? »

    Et bien faut peut être ce dire, imaginez si il n’avait pas été là? La politique, se sont des compromis. Aujourd’hui si il n’avait pas été là il n’y aurait peut être plus du tout d’aviation régionale, l’Avgas à 4,00 euros, etc… Quant à l’industrie aéronautique qui se pose des questions c’est la même dans le monde entier pas qu’en France.

    Répondre
  • Mmouais…. il fut un temps où les Ministres des Transports étaient au mieux des Polytechniciens Ingénieurs des Mines, au pire des élus de grandes villes avec une solide carrière politique derrière eux.
    Là (une fois de plus dans cette équipe gouvernementale) nous avons quelqu’un de bien jeune, sans grandes qualifications (pilote de ligne ? pas en sortant de l’ENAC en tout cas, pas contrôleur non plus, juste réparateur de radars – TSEEAC – et qui bénéficiait à ce titre de quelques heures de vol…) et qui après une rencontre miraculeuse avec un certain EM, s’est vu propulsé sur orbite. Comme pour les autres, la raison saute aux yeux – sauf à ceux des thuriféraires.
    A ce titre, on peut nommer Ministre de la Défense un jeune lieutenant avec un peu de bagout et un joli sourire, qui prendra l’air pénétré quand il écoutera ses interlocuteurs.
    Merci à Aérobuzz pour ce publi-reportage.

    Répondre
    • Stormy,

      Je suis sûr que parmi les 21 autres personnalités que vous allez découvrir dans les prochains jours, il y en aura qui vous donneront encore plus de boutons ! C’est le jeu. A la sortie, il n’en restera qu’un ou une.
      Et je préférerais que chacun pousse son champion plutôt qu’il démolisse ceux qu’ils n’aiment pas. Mais ceci est juste un voeux pieux !

      Répondre
  • Il s’est un peu rattrapé depuis, mais je n’ai pas aimé sa décision d’interdire les vols commerciaux de moins d’une heure en France. Une décision pour faire plaisir à certains, mais aberrante pour les villes concernées.

    Répondre
  • Bonjour
    L’action d’un Ministre ne se résume pas à l’approbation ou désapprobation d’intérêts locaux. C’est plus complexe qu’il n’y paraît. Globalement son bilan est plus que positif.
    Désolé pour les grincheux
    Cordialement
    Michel BOUR

    Répondre
  • Jeune et brillant il continuera, je l’espère, a développer ses qualités qu’il a démontré au cours de son mandat au Ministère. je vote pour lui avec la confiance .

    Répondre
  • C’est le choix de la rédaction, à vous de voter. Point barre

    Répondre
  • Quelle drôle d’idée. Qu’à donc fait monsieur Djebbari pour mériter cet honneur? L’aviation commerciale est en soins palliatifs, l’industrie aéronautique se pose des questions sur son avenir quant à l’aviation générale elle est à l’agonie après deux années de restrictions insensées et l’avgas à 2,30 euros. Le tout sous la pression incessante des écologistes, les nouveaux évangélistes de la planète bleue.
    Mais qu’à-t-il donc fait, à part une brillante carrière politique?

    Répondre
  • En réponse à G Lescalup, on peut dire aussi: un BOURRIN, mais c’est de l’argot militaire. Pour le très bon dont il est question, j’eus également grand plaisir à le faire participer au TFA 2003 (3ème au classement) et cela, en toute humilité. Quant à la défense des plateformes, à laquelle j’adhère totalement, il vaudrait peut-être mieux chercher les coupables du coté des promoteurs ou des écolos dogmatiques.

    Répondre
  • Moi aussi je me réjouis lorsque je vois ENFIN un homme (femme) de métier ou de passion endosser des responsabilités. Cela nous change de ceux « qui n’y connaissent rien d’autre que de faire des belles phrases ». Mais il faut ensuite se rendre à l’évidence qu’un ministre DOIT appliquer la politique du gouvernement et donc il a les pieds et les mains liés. Regardez du côté des Hulot, Veran, Djebbari, etc.

    Répondre
  • Tiens-tiens ?
    Description idyllique d’un ministre en fonction qui n’a rien fait pour aider à sauver Salon Eyguières malgré plusieurs courriers restés sans réponses….
    Mon vote ira à MONSIEUR FOURNIER assuréement.

    Répondre
  • Un très bon, on imagine qui c’est. Mais un très dur, c’est quoi?

    Répondre
  • Moi, je voterai pour M Fournier qui, lui, a vraiment fait quelque chose.

    Répondre
  • Je l’avais en formation et me souviens lui avoir fait passer son BB pour l’amener ensuite au PPL qu’il obtint brillamment.
    Dans ma mémoire d’instructeur en retraite depuis déjà 7 ans, il reste 2 types d’élèves pilotes. Les très « durs » et les très « bons ». Les « lambda » s’éclipsent à la longue et l’on s’estime heureux d’en avoir fait des conducteurs d’engin volant, mais sans plus.
    Quant à celui dont il est ici question, je ne peux que confirmer qu’il fut très, très bon, techniquement et humainement. Je vote donc pour lui sans hésitation aucune, et sans arrières pensées politiques non plus.

    Répondre
  • Il a commencé par l’aéromodélisme ,ne pas oublier le creuset dont vous venez tous ( presque ) !

    Répondre
  • Description idyllique d’un Ministre en fonction qui n’a rien fait pour sauver Sallanches….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(5969) } array(1) { [1]=> int(5969) }

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(5969) } array(1) { [1]=> int(5969) }

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.