Accueil » Friedrichshafen, capitale européenne de l’aviation générale le temps d’Aero 2018

Friedrichshafen, capitale européenne de l’aviation générale le temps d’Aero 2018

Compte à rebours enclenché pour tous les passionnés d'aviation : du 18 au 21 avril 2018, le centre de gravité de l'aviation générale se situera à Friedrichshafen (Allemagne), où se déroulera le 26ème salon Aero. Il faut avoir fait au moins une fois dans sa vie d'aviateur le voyage de Friedrichshafen ! Pour la première fois depuis sa création, Aerobuzz sera présent sur son stand où vous pourrez rencontrer et échanger avec les équipes françaises et allemandes. Une raison de plus de se rendre à Aero !

5.04.2018

Chaque année, 600 exposants se réunissent pour présenter les dernières nouveautés de l'aviation générale à quelque 33.000 visiteurs © Aero

Il y a un effet Aero. A peine avez-vous mis le pied dans le parc des expositions de Friedrichshafen que vous vous sentez pousser des ailes. On ressent une excitation comparable à Oshkosh. Partout où l’on regarde, c’est le même émerveillement. Des nouveautés surprenantes, des visages connus, des révélations. De ce côté-ci de l’Atlantique, il n’y a pas mieux qu’Aero ! Cette année, les organisateurs annoncent plus de 600 exposants et près de 33.000 visiteurs. Au-delà des chiffres, ce salon est une bouffée d’oxygène pur, un bain de jouvence.

Happy hours à Friedrichshafen

Situé sur l’emprise de l’aéroport de Friedrichshafen, le salon est facilement accessible par les airs. Pour beaucoup de visiteurs, c’est même devenu un but régulier navigation. Si la taxe d’atterrissage est due, l’entrée au salon est offerte aux voyageurs aériens. Le coavionnage se met également en place pour proposer des vols partagés jusqu’au salon.

L’aéroport de Friedrichshafen est accessible par les airs, tout comme la piste en herbe de Markdorf, située à quelques kilomètres du salon © AERO

Sur place, l’ambiance bon enfant qui règne dans les allées est propice à une visite sans stress, même lors de la période de pointe en fin de semaine, alors que les visiteurs envahissent les stands des grandes enseignes et qu’il faut jouer des coudes pour se frayer un chemin dans les allées. A Aero, la bière coule à flot quand sonne l’happy hour.

Les autogires et les hélicoptères entrant dans la classe ULM sont bien représentés depuis 2016 © AERO

Des nouveautés annoncées

Bien évidemment, les stands qui attirent le plus de visiteurs sont ceux des constructeurs d’aéronefs en tous genres. Même si aucune nouveauté est annoncé, c’est souvent l’occasion, pour les visiteurs, de découvrir pour la première fois, les gammes dans leur ensemble. Cette année, comme un an sur deux, Diamond Aircraft et Tecnam n’exposeront pas. Ils étaient opposés au passage de biennal à annuel du salon, ils le sont toujours. Cessna ne présentera pas non plus de monomoteurs. En revanche, Scalewings dévoilera la version avion de sa réplique de P-51 Mustang ; son ULM avait fait un carton !

TBM 930 de Daher. © Aero

Pipistrel. © Aero

Bose. © Aero

Diamond Aircraft. © Aero

Friedrichshafen réunit tous les constructeurs d’ULM qui rivalisent d’imagination. Le salon est depuis toujours, pour eux, le lieu de prédilection pour le lancement de nouveaux modèles. Breezer Sport a déjà annoncé qu’il présenterai pour la première fois le Breezer Sport qui se caractérise par sa vitesse de croisière de 245 km/h. Il y aura d’autres premières, il faudra seulement attendre le jour J : les exposants aiment jouer de l’effet de surprise.

Chaque hangar abrite une thématique : avions, ULM, aviation électrique, avionique… Le visiteur trouvera à l’extérieur les  avions d’affaires et les avions d’occasion à vendre © AERO

A l’autre extrémité du spectre des machines volantes, les constructeurs de turbopropulseurs et de jets d’affaires d’entrée de gamme, font également d’Aero un rendez-vous incontournable. Bien qu’un mois plus tard, tous se retrouvent à Genève, à Ebace, le salon européen de l’aviation d’affaires, Friedrichshafen est devenu pour eux aussi un passage obligé. Entre le TBM930, le Hondajet ou encore le PC-24, le rêve est autorisé.

Aero au coeur de l’innovation

Aero s’est positionné comme le rendez-vous des nouvelles tendances. Depuis plusieurs années, le salon fait la part belle à l’aviation électrique sous l’enseigne eFlight Expo. Preuve de l’importance prise par ce lieu de rencontre, c’est ici que Siemens et Airbus ont porté sur les fonts baptismaux leur projet de recherche commun. C’est aussi l’occasion de voir les progrès accomplis par Siemens d’une édition sur l’autres sur ses propres programmes comme l’avion de voltige Extra 330LE et l’ULM Magnus eFusion.

Le domaine le plus innovateur en ce moment est de loin celui de l’avionique et des équipements. Garmin, Bose ou Jeppesen sont visibles de loin.Aero offre aussi aux start-up une tribune pour faire connaître leurs recherches en matière de réalité virtuelle comme d’aide à la navigation par exemple. Aero permet aux aficionados des GPS, des écrans tactiles et des applications pour tablettes de prendre en main les dernières nouveautés. De manière plus pragmatique, les propriétaires à la recherche d’une radio 8.33 KHz, à défaut de trouver leur bonheur, solutionneront leur problème.

La propulsion électrique a son espace réservé depuis 2017 © AERO

En somme, si vous venez avec un objectif précis ou seulement pour flâner dans les allées, Aero est l’endroit idéal. Ajoutez à cela que, pour la première fois, Aerobuzz vous accueillera sur son stand. Une raison supplémentaire pour se donner rendez-vous du 18 au 21 avril 2018 à Friedrichshafen.

Fabrice Morlon

Infos pratiques

Ouverture du mercredi 18 avril au samedi 21 avril 2018 de 9h à 18h.

Réservation de slot possible en ligne (sans réservation préalable, compter des frais supplémentaires de 50€)

A propos de Fabrice Morlon

chez Aerobuzz.fr
Après des études de lettres, Fabrice Morlon s’oriente vers le journalisme. Il a fondé l'agence de communication Airia en 2013. Pilote privé, il a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Fabrice Morlon a, principalement, en charge l’aviation légère, l’avionique et les équipements.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.